AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisLa Ville veut durcir encore son règlement vis-à-vis des locations AirBnB

PARIS La Ville veut durcir encore son règlement vis-à-vis des locations AirBnB

La Ville de Paris prévoit de durcir davantage son règlement vis-à-vis d'AirBnB, en obligeant les propriétaires à compenser au triple la transformation de chaque mètre carré de logement en location saisonnière.
La Ville veut durcir encore son règlement vis-à-vis des locations AirBnB
© Adobe Stock

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Marais, Montmartre, Quartier latin, Champs-Élysées et Tour Eiffel : ces quartiers à forte densité de meublés touristiques vont devenir des « secteurs de compensation très renforcée », indique l'adjoint au logement Ian Brossat. La Cour de cassation avait validé en février ce principe très contraignant. Les propriétaires souhaitant mettre en location une résidence secondaire dans la capitale doivent obtenir une autorisation de changement d'usage avec compensation, qui leur impose de transformer des surfaces commerciales en logements pour compenser mètre carré pour mètre carré – ou au double dans certaines zones – la perte de surface d'habitation.

La compensation au triple vise à « dissuader les propriétaires de transformer des logements en AirBnB dans ces quartiers », selon Ian Brossat. « Grâce à ce règlement, entre 2012 et 2020, 47 000 m2 de logement ont été créés en compensation", souligne-t-il.

La Mairie va aussi soumettre à autorisation les transformations de commerce en rez-de-chaussée en meublés touristiques, possibilité offerte aux municipalités depuis la parution d'un décret en juin. Jusqu'à présent, les propriétaires de locaux commerciaux n'étaient soumis qu'à une déclaration.

Partager :
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?