AccueilEntrepriseLa Ville de Paris modernise ses musées

La Ville de Paris modernise ses musées

Réouverture du musée Zadkine et bientôt de la Crypte archéologique, nouvel accrochage au musée Bourdelle. La Ville, qui gère 14 musées accueillant trois millions de visiteurs annuels, entend accroître leur rayonnement, à coûts constant. Le nouvel accrochage du musée Bourdelle a pour but de valoriser les collections.

Entreprise Publié le ,

Un projet de réouverture du musée Zadkine et bientôt de la Crypte archéologique, nouvel accrochage au musée Bourdelle est prévu à Paris. La Ville, qui gère 14 musées accueillant trois millions de visiteurs annuels, entend accroître leur rayonnement, à coûts constants. Le nouvel accrochage du musée Bourdelle a pour but de valoriser les collections.

Le musée Zadkine, né du legs de la veuve du sculpteur russe à la Ville de Paris, vient de rouvrir après un an de travaux. Ce n'est pas le seul établissement à bénéficier d'un lifting : le musée Balzac est en cours de rénovation partielle, un nouvel accrochage des collections est mis en place au musée Bourdelle et le réaménagement muséographique de la Crypte archéologique sera visible le 12 décembre. Enfin,le musée Galliera devrait rouvrir en septembre 2013, avec une exposition consacrée au styliste Azzedine Alaïa, qui aura coûté cinq millions d'euros.

C'est dans ce souci d'accroître le rayonnement des institutions culturelles municipales, tout en améliorant leur gestion, qu'a été créé, en juin dernier, l'établissement public Paris Musées. Doté d'une autonomie financière, il réunit en une entité les personnels de 14 musées, de la Direction des affaires culturelles et de la société Paris Musées, délégataire de service public pour la production d'expositions et de publications. Le tout est piloté par Delphine Lévy.

Son objectif est de valoriser les collections et élargir les publics. Actuellement, la fréquentation atteint 3 millions de visiteurs par an environ. « Les patrons des sites font des propositions, et nous assurons la cohérence de l'ensemble. Nous voulons une meilleure gouvernance à moyens constants pour développer nos musées », précise celle qui fut directrice adjointe au cabinet du maire de Paris, chargée de la culture, de 2001 à 2010. Selon elle, le modèle à suivre est celui des grands musées nationaux. « La réforme opérée par l'Etat depuis vingt ans s'est avérée très bénéfique, tandis que chez nous, la gestion en régie directe n'était pas adaptée », poursuit-elle.

Les 14 musées municipaux représentent environ 70 millions d'euros de budget, dont 60 de subventions et 10 de ressources propres, lesquelles pourraient être accrues grâce au mécénat et aux privatisations d'espaces,


Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?