Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

La ville de Courbevoie et Dalkia ont signé un CPE

le - - Actualité - Région Île-de-France & Grand Paris

La ville de Courbevoie et Dalkia ont signé un CPE
@ DR

A l'occasion d'une conférence de presse, la ville de Courbevoie a présenté le Contrat de performance énergétique signé en 2020 avec Dalkia, pour une durée de sept ans, portant sur 135 bâtiments communaux et poursuivant de nombreux objectifs environnementaux dont une économie d'énergie sur l'électricité de 27 % et de 2 700 tonnes de CO2, sur la durée du contrat.

Pour le renouvellement de son Contrat de Performance Energétique (CPE), la ville de Courbevoie a fait confiance à Dalkia, filiale du groupe EDF, qui assurera la rénovation énergétique, l'exploitation et la maintenance de l'ensemble des 135 bâtiments publics de la ville : crèches, gymnases, Hôtel de Ville, maison de quartier, bibliothèque, écoles, centre événementiel, etc. Lors d'une conférence de presse conjointe, Jacques Kossowski, le maire de la commune, Stéphanie Soares, conseillère municipale déléguée à la Transition énergétique et Benoit Guiblin, directeur de Dalkia Ile-de-France, ont présenté les grands axes de ce dispositif multifonctions et innovant.

Ville pilote en matière de transition énergétique

Ce contrat répond aux priorités de la Ville d'être un exemple en matière de transition énergétique, notamment par la réduction des consommations d'énergie de tout type (eau, électricité, gaz, chauffage urbain). Comme l'a rappelé le Maire de la commune, le premier CPE signé en 2013 lui avait permis de réduire de 30 % sa consommation d'énergies fossiles et de réaliser 6 % d'économies d'électricité. Ce second CPE, signé en 2020, repose sur des travaux de mise en conformité, de rénovation et de remplacement des équipements énergivores ainsi que sur l'exploitation et la maintenance des installations de chauffage, ventilation, climatisation ou production d'eau chaude sanitaire. Grâce à l'amélioration des rendements, au repérage des déperditions, au suivi des consommations, le contrat permettra d'alléger considérablement la facture énergétique des bâtiments publics.

« Les économies d'énergie, le développement durable, c'est d'abord un sujet qui doit être traité au niveau local. A Courbevoie, l'ambition en la matière n'est pas nouvelle, mais nous la relevons un peu plus chaque année pour désormais viser la neutralité énergétique de la Ville à l'horizon 2050. Cet objectif est atteignable car le dispositif Energie partagée permet d'associer les habitants, acteurs essentiels à la réussite de ce projet. », a expliqué Jacques Kossowski. « Les interventions programmées dans le cadre de ce CPE, sont amenées à s'étoffer et à monter en gamme au fil du temps. Dans cette perspective, nous réfléchissons à la problématique centrale des mobilités durables et à la rénovation thermique du parc de logements sociaux et des résidences privées, avec le concours de Paris Ouest La Défense et de l'Alec. », a ajouté Stéphanie Soares.

« Nous sommes fiers d'accompagner Courbevoie dans la diminution de son empreinte carbone grâce à ce contrat de performance énergétique. Nos équipes ont su proposer des solutions techniques concrètes, pertinentes et innovantes, adaptées aux ambitions de la ville en matière d'économies d'énergie. », a souligné Benoit Guiblin.

Déclinaisons du CPE 2020-2027

Ce contrat comporte sept leviers d'actions : l'exploitation et le gros entretien de renouvellement, des actions de performance énergétique, une économie minimale à atteindre sur le gaz, le chauffage urbain et l'électricité, la sensibilisation des usagers, une économie sur les consommations d'eau des bâtiments scolaires, un projet d'énergie renouvelable ainsi qu'un Plan canicule de climatisation des crèches et haltes garderies. Il a également pour objectif, à terme, de réaliser 12 % d'économie sur le gaz naturel, 27 % sur l'électricité, 29 % sur l'eau, 8 % sur le chauffage urbain ainsi que 2700 tonnes de CO2 évitées sur la durée de contrat, soit l'équivalent de 1500 véhicules retirés de la circulation. D'un point de vue financier, ce sont 545 000 de gains espérés en fin de contrat.

Un contrat de performance énergétique multi-fluides

Avec ce CPE, la Ville élargit le périmètre des actions de performance à l'ensemble des fluides : chauffage urbain, gaz, électricité de chauffage (énergies classiques) auxquelles s'ajoutent l'eau et l'éclairage, d'où le nom de « multi fluides ». L'objectif global est de moins consommer tout en garantissant un niveau de service et maintien du confort pour l'usager. Ces actions sont menées sur 135 bâtiments de la ville qui seront entièrement connectés au centre de pilotage de la performance énergétique (DESC) de Dalkia, situé à La Défense, où les analystes énergie observeront la signature énergétique des bâtiments, identifieront et proposeront des axes de progrès et pourront corriger les failles, le tout à distance et de manière quasi-instantanée.

D'autres innovations seront déployées par la Ville avec Dalkia, en faveur de la transition énergétique : intelligence artificielle au service des économies d'énergies, mise en place d'une chaudière numérique pour récupérer et valoriser la chaleur dégagée par les serveurs informatiques (Dig Heat), pose de réducteurs de pression d'eau, chasses d'eau performantes et robinets temporisés dans plusieurs établissements scolaires et crèches, analyse énergétique des bâtiments de la ville et la mise en place d'un jumeau numérique pour chacun d'eux, par la start-up Kipsum, partenaire de Dalkia.

Un contrat qui s'appuie sur l'innovation numérique

La ville souhaite investir dans l'avenir des technologies en matière d'efficacité énergétique. C'est pour cela que Dalkia collabore avec Kipsum, une start-up d'optimisation énergétique des bâtiments qui conçoit et installe chez ses clients un ensemble de capteurs qui, après envoi des données sur le Cloud, permettent de construire un jumeau numérique, c'est-à-dire un bâtiment modélisé sur ordinateur sous l'angle énergétique permettant d'analyser les consommations, étudier l'hygrométrie, et réaliser des préconisations d'optimisation énergétiques. Les deux acteurs travaillent ensemble pour la Ville sur une solution d'optimisation sur huit de ses bâtiments, dont quatre écoles. Ainsi, dans l'école Anatole France, dix capteurs ont été installés pour mesurer la température, l'humidité et le courant électrique afin de créer le jumeau numérique qui permettra d'étudier puis d'optimiser les consommations.

Volet écocitoyen

Le CPE porte également sur l'énergie solaire et, sur ce sujet, fait se rencontrer intelligence collective et responsabilité individuelle. Il vise l'engagement des Courbevoisiens et l'autoconsommation de l'électricité verte et locale par les bâtiments de la ville. Ce volet prévoit un projet solaire citoyen, via un partenariat avec l'association Energie partagée, également partenaire de Dalkia. A Courbevoie, il s'agit d'un projet collaboratif d'installation de panneaux photovoltaïques sur les bâtiments de la ville le permettant, cofinancé par les acteurs publics et les habitants, invités, en tant qu'actionnaires, à s'approprier l'initiative et à contribuer aux décisions. Des études de faisabilité sont conduites, avec le soutien financier de la Région, pour une dizaine de bâtiments municipaux, dont les toitures pourraient accueillir des équipements d'alimentation électrique en circuit court, limitant le recours au réseau national d'électricité. Grâce à l'adhésion des habitants, les panneaux solaires devraient être déployés fin 2021 ou début 2022.

Sensibilisation aux économies d'énergie

Enfin, pour répondre au mieux à l'enjeu de la transition énergétique, le CPE porte aussi un projet de mobilisation de la population, en menant des campagnes de sensibilisation auprès des scolaires et du grand public. L'objectif est de développer chez eux une conscience de leur impact énergétique sur l'environnement, leur permettre de s'approprier les sujets de transition énergétique et les inciter à adapter leurs comportements aux exigences liées à cette dernière. Pour ce faire, la Ville s'appuie, entre autres, sur la mobilisation des conseils de quartiers et de la communauté éducative et élabore actuellement un plan d'action en la matière.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer