Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

La transparence sur les écarts de salaire dans les grandes entreprises

le - - Actualité - Informations générales

La transparence sur les écarts de salaire dans les grandes entreprises
© DR

À la demande d'Oxfam, Harris Interactive a interrogé les Français sur leur perception des écarts de salaires existant actuellement dans les grandes entreprises, au moment où un amendement allant dans ce sens devrait être étudié par les députés lors de l'examen en séance publique de la loi Pacte.

Quels enseignements en tirer ?

  • Sur le principe, 70 % des Français se déclarent favorables à ce que les grandes entreprises publient les écarts de salaires par niveaux entre leurs salariés, quand 28 % affirment être opposés à une telle mesure. Le niveau d'adhésion est similaire lorsque l'on place la focale sur les grandes entreprises internationales : 71% affirment alors être favorables à la transparence sur les écarts de salaires, quand 28 % y sont opposés.
  • Pour les grandes entreprises de façon générale, comme pour les grandes entreprises internationales, l'adhésion est relativement homogène selon le secteur d'activité des personnes interrogées : les salariés d'entreprises privées s'y déclarent presque aussi favorables que les salariés des entreprises publiques ou de la fonction publique. Parmi l'ensemble de la population, certains profils se déclarent plus favorables à la transparence que la moyenne : les hommes, les personnes âgées de 50 à 64 ans et celles se déclarant proches d'une formation politique de gauche. Notons qu'aucune catégorie de population, quelle que soit sa catégorie sociale ou politique, n'est majoritairement opposée à cette proposition.
  • Cette adhésion à l'accroissement de la transparence des écarts de salaire trouve sa source dans le sentiment, largement partagé (75 %), que les écarts de salaires sont aujourd'hui trop importants dans les grandes entreprises. Ce diagnostic est particulièrement fort chez les femmes, les personnes les plus âgées et celles proches de la gauche. Ici aussi, aucune catégorie n'indique majoritairement se satisfaire de l'état actuel des écarts de salaires, même les profils les plus aisés interrogés.

L'enquête a été réalisée en ligne les 25 et 26 septembre 2018, sur un échantillon de 1 862 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus.
Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l'interviewé(e).




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer