AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisLa simplification de la vie des entreprises est une petite victoire

La simplification de la vie des entreprises est une petite victoire

Les entrepreneurs de Croissanceplus saluent les annonces du Président de la République et du gouvernement de Jean-Marc Ayrault faites ce jour concernant la simplification de la vie des entreprises. Ils ont le sentiment que François Hollande et certains membres du gouvernement ont compris que la situation économique de la France repose sur les entreprises. C'est une victoire partielle !
La simplification de la vie des entreprises est une petite victoire
Stanislas de Bentzmann, Président de Croissance Plus

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

CroissancePlus explique aux pouvoirs publics depuis de nombreuses années la nécessité d’alléger les obligations administratives redondantes. C’est pourquoi nous nous félicitons du principe du « dites-le nous une fois », car il répond à notre attente.

La suppression de l’indicateur « 040 » est également une disposition pour laquelle nous nous étions battus. Elle permet de mettre un terme à la stigmatisation des entreprises ayant connu une faillite et de reconnaître enfin le droit à l’échec.

Enfin, le principe du « silence de l’administration vaut accord » est une bonne nouvelle, même s’il nécessitera une simplification entre l’administration d’Etat et les collectivités locales.

Nous sommes convaincus que si le gouvernement aide les entrepreneurs à libérer leur temps des carcans administratifs pour se consacrer au business, ils pourront ensuite accroître leur développement et donc leurs recrutements. La simplification administrative peut donc être source de croissance !

Plus globalement, les mesures de simplification annoncées ne constituent pourtant pas un "choc ". Il est impératif que le gouvernement fasse des propositions plus ambitieuses pour simplifier la vie des entrepreneurs et libérer les énergies. Pour en arriver là, le Conseil de la simplification dirigé par Guillaume Poitrinal et Thierry Mandon, dont nous saluons la création, devra présenter 2 mesures essentielles pour lesquelles les entrepreneurs sont engagés.

1/ la suppression des effets de seuil et la fusion des instances de représentation du personnel
Stanislas de Bentzmann, Président de CroissancePlus : « Les effets de seuil sont des freins à l’embauche. Par exemple, lorsqu’une entreprise veut recruter un 50ième collaborateur, elle subit de nouvelles taxes et perd des avantages. D’autre part, les PME sont rarement entourées des spécialistes juridiques et RH nécessaires pour passer ces seuils ».

2/ la généralisation de la procédure de rescrit fiscal, qui devrait être anonyme
« Il faut arrêter la multiplication des contrôles fiscaux dans tous les domaines. Le rescrit fiscal doit devenir la norme, le contrôle doit être une exception ! » Confirme Nicolas d’Hueppe, Vice-président de CroissancePlus.

Nos propositions ne sont pas idéologiques mais pragmatiques. Elles sont issues de témoignages concrets d’entrepreneurs. Leurs objectifs : permettre aux entreprises de grandir, de créer des emplois pérennes et de la croissance pour notre pays.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

Journal du 15 juillet 2022

Journal du15 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?