Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

La région Paris – Île-de-France toujours plus attractive

le - - Actualité - Région Île-de-France & Grand Paris

La région Paris – Île-de-France toujours plus attractive
© DR - Paris - Île-de-France continue à bénéficier d'une excellente image spontanée à travers le monde.

Selon le sondage OpinionWay pour Paris – Île-de-France Capitale Économique et KPMG, les investisseurs internationaux continuent à miser sur la région Paris – île-de-France qui gagne encore en attractivité face aux autres grandes « global cities ».

L'étude Global Cities Investment Monitor 2016, réalisée par OpinionWay, a été menée auprès de 500 entreprises implantées à l'international, dans 22 pays, représentatives des investisseurs internationaux. Il est à noter que les interviews téléphoniques ont été réalisées entre le 17 décembre 2015 et le 8 mars 2016, c'est-à-dire après les attentats de novembre à Paris et avant le Brexit… Ce dernier aura certainement un impact sur l'édition 2017 de cette étude.

Ce sondage indique que Paris - Île-de-France continue à bénéficier d'une excellente image spontanée à travers le monde en restant dans le Top 3 des citations, derrière New York et Londres (avant le Brexit). L'image de la région s'améliore en Asie et en Amérique, deux zones du monde particulièrement dynamiques en matière d'investissements internationaux.

Une place gagnée !

En termes d'attractivité, Paris - Île-de-France gagne une place dans le Top 10, au 4e rang, derrière Londres, New York et Shanghai. Interrogés sur les perspectives d'amélioration de l'attractivité des grandes métropoles dans les trois ans à venir, les investisseurs internationaux placent Paris en sixième position. C'est une fois encore la seule métropole européenne, Londres mise à part.

Les critères de choix des investisseurs internationaux

Le Global Cities Investment Monitor 2016 hiérarchise une fois encore les critères de choix des investisseurs internationaux. Les trois principaux – qui gagnent en importance – sont, dans l'ordre, la stabilité juridique et fiscale (90%), les infrastructures (88 %) et la croissance économique (85 %). D'autres critères peuvent également être déterminants dans la décision d'investir comme le coût de l'immobilier (68 %), du travail (coûts salariaux, charges…) (78 %) et la qualité de la vie (46 %). Pour cette dernière, Paris – Île-de-France est particulièrement bien placée (2e place derrière New York et devant Londres)…

Sur l'ensemble de ces critères, Paris - Île-de-France améliore sa performance, passant de la 5e à la 4e position, derrière New York, Londres et San Francisco.

L'impact des attentats

Dans cette étude, Paris - Île-de-France Capitale Économique et KPMG ont voulu connaître l'impact des attentats sur l'image de Paris et de l'Europe. Les investisseurs se montrent plus sensibles en Asie (69 %) et dans les BRIC (70 %) qu'en Europe (47 %) et en Amérique (52 %). Ils estiment, en revanche, que le risque n'impacte pas plus Paris que le reste de l'Europe. À la question “Dans le contexte des attentats terroristes récents, la sécurité constitue-t-elle selon vous un frein pour investir”, 49 % répondent “oui” (tout à fait + plutôt) en Europe en général et 52 % à Paris en particulier.

Jeux Olympiques et Exposition universelle

Par ailleurs, partout dans le monde, les investisseurs internationaux estiment que l'organisation des jeux Olympiques et d'une Exposition universelle aurait un impact positif sur l'attractivité de Paris - Île-de-France, avec une sensibilité plus forte dans les Pays du Golfe (72 % ) et en Asie (56 %).

Pour Chiara Corazza, directrice générale de Paris - Île-de-France Capitale Économique, « ces résultats démontrent que Paris - Île-de-France doit renforcer sa stabilité politique et sa sécurité juridique, faute de quoi elle ne bénéficiera pas pleinement du nouveau contexte européen. Par ailleurs, elle doit jouer de son image reconnue en matière d'innovation, confortée par des événements internationaux prestigieux comme l'Exposition universelle, pour capter de nouvelles sources d'investissements fortement différenciants en provenance des continents à fort potentiel comme l'Amérique ou l'Asie. »

De son côté, Jay Nirsimloo, président de KPMG France, pointe un double mouvement qui s'opère à travers le monde : « Comme je l'avais pressenti en 2015, une véritable place forte asiatique est en train de se structurer et la maturité de l'écosystème digital devient un critère majeur d'attractivité pour les investisseurs. Dans un contexte d'incertitude croissante et d'instabilité, avec une Europe en quête de leadership et menacée de régression, les métropoles qui tireront leur épingle du jeu seront celles qui arriveront à drainer les investissements asiatiques et à développer leur image technologique, mais aussi leur réalité technologique. Ce sont aussi celles qui assureront un cadre de vie heureux et modernisé, dans un environnement institutionnel et financier sécurisant. De ce point de vue, la poursuite des projets du Grand Paris, d'une part, et le Brexit, d'autre part, sont incontestablement des atouts pour Paris - Île-de-France. »




Alexandre MARTIN
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer