AccueilEntrepriseLa Région Ile-de France et Bpifrance lance un “prêt croissance” pour les TPE/PME

La Région Ile-de France et Bpifrance lance un “prêt croissance” pour les TPE/PME

La Région Ile-de-France lance, en partenariat avec Bpifrance, un “prêt croissance” à destination des TPE/PME. Ce nouveau fonds d'investissement pour le financement des entreprises, coûtera 6 millions d'euros par an à la Région. Les entreprises pourront désormais demander des prêts à hauteur de 25 000 euros en moyenne par an.
La Région Ile-de France et Bpifrance lance un “prêt croissance” pour les TPE/PME
AP

Entreprise Publié le ,

« Paradoxalement, il est plus facile, aujourd'hui, pour une entreprise de se faire prêter un million d'euros que 10 000. » affirme Valérie Pécresse, lors d'une conférence de presse au Conseil régional d'Île-de-France. Les banques ne veulent pas prendre de risques et rechignent à l'idée de faire confiance au TPE/PME en leur accordant des petits prêts pour financer des investissements immatériels comme des logiciels ou du design. Par conséquent, la région, en partenariat avec Bpifrance, a décidé de garantir à hauteur de 75 % le nouveau “prêt croissance” pour aider les PME/TPE. La banque ne sera garante qu'à hauteur de 15 %.

Les entreprises qui en bénéficieront, devront avoir plus de 3 ans, et compter moins de 50 salariés. Elles devront aussi exercer l'essentiel de leur activité sur le territoire francilien. Elles pourront demander un “prêt croissance” entre 10 000 et 50 000 euros par an, d'une durée de cinq ans, avec un différé de remboursement d'un an. Les prêts sont destinés à financer les investissements matériels et immatériels d'un projet de développement, des nouveaux emplois ou d'autres dépenses (recherche et développement, publicité, marketing ou logiciels). Ce fonds devrait financer 1 000 prêts par an.

Pour Valérie Pécresse, “ce prêt-croissance est une aubaine pour les banques et pour les entreprises”.

La Région et Bpifrance s'engagent à injecter les capitaux dans la banque qui va ensuite accorder le prêt à l'entreprise. De plus, les taux d'intérêt sont faibles et incitent les entrepreneurs à emprunter davantage.

Le financement peut également se faire via une plateforme de crowdlending, en partenariat avec Bpifrance et la Région Île-de-France, toujours dans le cadre du prêt croissance. Pour accéder à ce prêt, l'entreprise devra se rendre sur la plateforme dédiée, qui sera mise en place au cours du mois de juillet. Elle permettra à l'entreprise de soumettre un dossier en ligne et d'entrer en contact direct avec la Bpifrance, “le but étant de simplifier l'accès à la Bpifrance pour les très petites entreprises qui ne connaissent peut-être pas encore le circuit bancaire ou qui n'ont pas l'habitude des interlocuteurs régionaux”, précise Valérie Pécresse.

Un autre outil de financement pour les entreprises : Valérie Pécresse double le montant du Fonds régional de garantie.
La présidente de Région a également renforcé le montant du Fonds régional de garantie qui facilite l'octroi de prêts bancaires aux entreprises, en partageant une part du risque avec le banquier. En accord avec Bpifrance elle a décidé d'augmenter le volume d'intervention jusqu'à 600 millions d'euros de prêts bancaires par an. Elle souhaite ouvrir le prêt aux secteurs d'activités qui relèvent de la communication, de la défense et de l'énergie non renouvelable, auparavant exclus de son champ d'application. "J'estime que nous devons aussi aider ces secteurs, notamment ceux où l'on utilise des énergies non renouvelables pour justement les aider à trouver des solutions et à être moins polluant et plus sûr, je pense au nucléaire", déclare Valérie Pécresse. Elle élargit également la cible des entreprises bénéficiaires du Fonds régional de garantie aux PME qui comptent plus de 50 salariés, notamment pour des besoins significatifs de financement immatériel. Valérie Pécresse annonce enfin que davantage de prêts seront accordés aux plus petites entreprises, ce qui leur permettra d'accéder plus facilement aux crédits bancaires. 3 000 PME devraient bénéficier d'une garantie régionale chaque année.
Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?