Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

La Région francilienne s'engage dans la co-construction de l'habitat de demain

le - - Actualité - Grand Paris

La Région francilienne s'engage dans la co-construction de l'habitat de demain
© A.P.

La Région Ile-de-France et ses partenaires s'engagent dans la co-construction de l'habitat de demain pour améliorer la qualité de vie des Franciliens.

Valérie Pécresse, présidente de la Région, Alexandra Dublanche, vice-présidente chargée du développement économique, de l'agriculture et de la ruralité, Geoffroy Didier, vice-président chargé de l'attractivité, du logement et de la rénovation urbaine, et Marie-Christine Dirringer, déléguée spéciale en charge de la “Smart Région”, viennent de réunir l'ensemble des partenaires de la Région, afin de constituer un consortium et de répondre à l'appel à projet des Investissements d'Avenir “Territoires d'Innovation”, dont la Région sera cheffe de file, sur le thème “Construire au futur, habiter le futur”.

Comme le précise la Région, « cet appel à projets doit permettre de mieux repenser l'habitat, d'innover en matière de construction et de rénovation, afin de répondre aux évolutions des modes de vie, aux attentes et aux aspirations des Franciliens, et aux besoins de l'ensemble des acteurs du territoire ».

Le consortium est constitué de plus de 90 acteurs : groupes industriels, PME, ETI et start-up, acteurs académiques et du monde de la recherche, associations et territoires. Par son intermédiaire, la Région « a souhaité associer l'ensemble de la filière, des aménageurs aux constructeurs, en passant par les concepteurs et habitants afin que chaque partenaire apporte son approche et son savoir-faire ».

Cette démarche vise aussi à favoriser la création d'emploi dans des secteurs d'avenir, à construire et livrer des projets ambitieux, et s'inscrit dans la stratégie d'accompagnement de la Région Île-de-France à l'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

Dans un contexte plutôt contraint, lié à la rareté et au prix élevé du foncier et de l'immobilier, à la production de déchets liés au secteur du BTP, émetteur de gaz à effets de serre, le consortium devra aussi trouver les marges de progression lui permettant de mieux répondre aux enjeux environnementaux.

La Région s'est engagée à construire l'Île-de-France de 2030 pour améliorer la qualité de vie des Franciliens en leur offrant un territoire à la fois intelligent, durable et solidaire, respectueux de la diversité des territoires et assurant le lien entre eux.

Les projets de ce consortium s'appuieront sur trois piliers :
- Penser et construire l'habitat de demain en tirant partie des outils numériques qui permettent une meilleure intégration territoriale et une plus grande adaptabilité des espaces, comme le BIM (Building Information Management), le chantier digital, le design innovant (plasticité et modularité de l'habitat) et l'intelligence artificielle ;
- Concevoir les lieux de vie avec et pour les Franciliens : intégrer l'expérience des citoyens dans la conception des projets d'aménagement et de construction, pour développer des solutions adaptées à leurs usages, qui améliorent leur qualité de vie et développent le lien social ;
- Réduire l'empreinte environnementale de l'habitat : optimiser les ressources et la consommation énergétique autour de l'habitat (rénovation énergétique, écoconception, durabilité, optimisation, etc.), minimiser les émissions de gaz à effets de serre, et améliorer qualité de vie et santé des Franciliens (air intérieur et extérieur, temps de déplacement, etc.).

Le rôle de la donnée et de sa valorisation, notamment grâce à l'intelligence artificielle, sera déterminant pour l'aménagement, la construction et l'exploitation des espaces de vie. Ainsi, la Région mettra à disposition du consortium sa plateforme de données 3D régionale « Smart plateforme 2030 ».

Cette candidature devra être déposée au plus tard le 26 avril 2019. Elle s'inscrit dans le cadre de la “stratégie Smart Région”, traduisant l'ambition régionale de devenir le premier territoire connecté et leader sur les enjeux liés à l'innovation et au numérique.

L'appel à projets “Territoires d'innovation”

Cet appel à projets, opéré par la Banque des Territoires (Caisse des dépôts), pour le compte de l'État, au titre du Programme d'Investissements d'Avenir, a été lancé le 23 novembre. L'objectif de “Territoires d'innovation” est de sélectionner et d'accompagner jusqu'à 20 projets de territoires qui portent une stratégie innovante et ambitieuse de développement économique, fondée sur des alliances territoriales, portée par des acteurs publics et privés et impliquant pleinement les populations.
Transition numérique, énergie durable, mobilité propre, transformation du secteur agricole et du système de santé, ou encore adaptation des compétences aux évolutions du marché du travail : il s'agira de proposer de nouveaux modèles répondant aux objectifs de transformation soutenus par le Grand plan d'investissement annoncé par le Premier ministre, dans une logique de démonstrateurs à grande échelle et d'expérimentations de solutions et services innovants.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer