AccueilDroitActualité du droitLa protection du consommateur s'applique à l'achat d'un chien

La protection du consommateur s'applique à l'achat d'un chien

DroitActualité du droit Publié le ,

L'acheteur d'un chiot à un éleveur professionnel bénéficie de toutes les garanties données au consommateur par le Code de la consommation. Même si les ventes d'animaux domestiques sont réglementées par le Code rural, la justice vient d'exclure que le contrat de vente écarte la protection de l'acheteur prévue par le Code de la consommation. Toute clause du contrat de vente qui écarterait l'application du droit de la consommation serait "réputée non écrite", a indiqué la Cour de cassation. La question se posait lors de l'apparition d'un mauvais état de santé du chien car le Code rural ne donne qu'un mois, à l'acheteur d'un animal, pour se plaindre de ses défauts. Désormais, le Code de la consommation s'applique. Et il est beaucoup plus avantageux pour l'acheteur puisque, si l'objet de la vente n'est pas conforme à ce qui était attendu, l'acheteur a deux ans pour agir. Le Code ajoute que les défauts qui apparaissent dans les six mois sont présumés avoir existé au moment de la vente. Il précise qu'en cas de défaut, l'acheteur a le choix entre obtenir le remplacement ou une réduction du prix.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 février 2023

Journal du03 février 2023

Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?