AccueilEntrepriseLa moitié des Français prêts à travailler plus pour conserver leur emploi

La moitié des Français prêts à travailler plus pour conserver leur emploi

Pour sauver leur emploi si leur entreprise était en difficulté, la moitié (53 %) des actifs accepterait un accord de flexibilité prévoyant de travailler pendant un an 39 heures sans hausse de salaire, selon un sondage Tilder-Institut Montaigne-OpinionWay.
La moitié des Français prêts à travailler plus pour conserver leur emploi

Entreprise Publié le ,

La négociation syndicats-patronat sur le marché du travail engagée début octobre vise notamment à encadrer ces accords de maintien de l'emploi (aussi appelés "compétitivité-emploi"), signés par de plus en plus d'entreprises et qui divisent les syndicats. Les plus de 50 ans seraient plus disposés à faire l'effort de travailler plus (60 %), comme les professions indépendantes et les cadres (59 %). En revanche, les moins de 34 ans s'y opposeraient majoritairement (52 %), ainsi que les autres catégories socio-professionnelles (53 %).
Les trois quarts (74 %) des sondés affirment être "heureux dans leur travail" même si seulement 44 % sont satisfaits de leur rémunération. Les actifs sont par ailleurs peu nombreux (21 %) à penser que le système fait suffisamment pour le "reclassement des chômeurs", alors qu'une majorité (69 %) estime que l'indemnisation des demandeurs d'emploi donne satisfaction.

©Intervoice

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?