AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisConvention en faveur de la rénovation énergétique

Convention en faveur de la rénovation énergétique

Patrick Ollier, président de Métropole du Grand Paris, et Philippe Heim, président du directoire de La Banque Postale, viennent de signer une convention de partenariat d'accompagnement et de financement. Adoptée le 1er décembre 2020 en Conseil métropolitain, cette convention soutient les propriétaires de maisons, porteurs d'un projet de rénovation énergétique performante, au niveau de 53 communes engagées dans le dispositif du “parcours de rénovation énergétique performante du pavillonnaire” (PREP). Ainsi, les Métropolitains vont pouvoir bénéficier d'un parcours simplifié pour le financement de leurs travaux.
Convention en faveur de la rénovation énergétique
© DR

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

La Métropole du Grand Paris est engagée en faveur de la rénovation énergétique des logements et la lutte contre la précarité énergétique. Le 19 décembre 2019, la Métropole du Grand Paris a signé une convention tripartite avec l'État et l'Ademe (l'Agence de la transition écologique) pour mettre en œuvre le programme Service d'accompagnement à la rénovation énergétique (Sare) dans le périmètre métropolitain grâce à un financement de 26,6 millions d'euros sur la période 2019-2022. En complément, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan métropolitain de relance, doté d'une enveloppe de 110 millions d'euros, et de sa connexion avec le Plan “France Relance” de l'Etat (100 milliards d'euros), sur des thématiques précises, le Conseil métropolitain du 12 février dernier a adopté à l'unanimité le Contrat de Relance et de Transition Ecologique (CRTE) dont la transition écologique est l'une des thématiques phares. La Métropole du Grand Paris compte 3,5 millions de logements, dont 445 000 maisons individuelles. Quelque 70 % de ces dernières ont été construites avant la première réglementation thermique de 1975.

En sa qualité de porteur associé du programme Sare de l'Ademe, et dans le cadre du Plan Climat Air Energie Métropolitain (PCAEM), la Métropole du Grand Paris s'est engagée à promouvoir, à travers un appel à manifestation d'intérêt (AMI) lancée en juillet 2020 en direction des communes et territoires, la rénovation énergétique performante des secteurs pavillonnaires. Mise en œuvre en partenariat avec l'entreprise solidaire Dorémi, cette démarche a permis de désigner 53 communes retenues et 5 territoires intervenant en appui des communes.

Afin d'aider les propriétaires engagés dans un projet de rénovation énergétique performante (BBC rénovation ou assimilé, étiquettes B et A) à financer leurs travaux, la Métropole prévoit, avec le concours de l'Etat de mobiliser plusieurs établissements bancaires dans cette démarche visant à simplifier l'accès aux prêts pour les particuliers.

Dans le cadre de la convention signée, La Banque Postale met à disposition une gamme complète de solutions de financements en crédit immobilier et en crédit à la consommation. Le dispositif d'accompagnement prévoit une mise en relation du particulier avec une équipe dédiée de conseillers spécialisés de La Banque Postale, qui lui proposera, sur la base d'une analyse de sa situation individuelle, la solution financière la plus adaptée pour la réalisation de son projet :

  • Eco-prêt à taux zéro (éco PTZ) jusqu'à 30 000 euros de financement (montant réglementaire, sous réserve d'éligibilité des travaux et de l'agrément de l'artisan).
  • Prêt vert jusqu'à 75 000 euros de financement (pour un projet non éligible à un éco PTZ).
  • Prêt immobilier au-delà de 75 000 euros de financement.

Sur la base des expérimentations menées au niveau des 53 communes retenues, La Banque Postale envisage de participer à un mécanisme de massification à la rénovation énergétique des logements. Elle participera, par ailleurs, à la concertation organisée dans le cadre de la mission confiée récemment par le Gouvernement sur ce sujet à Olivier Sichel, directeur général délégué de la Caisse des dépôts. Pour Patrick Ollier, Président de la Métropole du Grand Paris, « En plus du tiers de confiance de proximité exercé par les maires et les Alec, aidé par le tiers de confiance technique apporté par Dorémi, nous pouvons aujourd'hui compter sur ce tiers de confiance financier. Le partenariat est donc très utile et cette interaction intelligente se fait dans l'intérêt des Métropolitains, notamment pour la rénovation énergétique de leurs pavillons. » Et Philippe Heim d'ajouter, « Nous sommes heureux de participer à ce programme innovant au côté de la Métropole du Grand Paris, qui conjugue relance économique et transition écologique, tout en faisant écho à nos valeurs de banque et assurance citoyenne. La finance verte est une de nos priorités et nous sommes particulièrement fiers d'être la première banque à accompagner les Métropolitains dans la rénovation énergétique de leur habitation ». Selon Olivier Sichel, directeur général délégué de la Caisse des dépôts,

« Nous sommes à l'écoute des élus et des communes, d'où viennent souvent les solutions. A ce titre, elle s'engage avec la Métropole du Grand Paris dans ce projet pionnier qui constitue une brique dans le travail que le Gouvernement entreprend. »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 11 novembre 2022

Journal du11 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?