AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisLa justice valide la reconstruction du plus grand incinérateur d'Europe

La justice valide la reconstruction du plus grand incinérateur d'Europe

La justice vient de valider la reconstruction de l'usine d'incinération d'ordures ménagères d'Ivry-sur-Seine, le plus grand incinérateur d'Europe dont la légalité était contestée par des associations environnementales.
La justice valide la reconstruction du plus grand incinérateur d'Europe
@ Adobe Stock

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Quinze ans après le début des premières consultations, le projet porté par le Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères (Syctom), qui regroupe 84 communes d'Ile-de-France, est au cœur d'affrontements politiques et judiciaires. Il comporte deux volets : la reconstruction estimée à 550 millions d'euros d'une usine d'incinération – l'actuelle, construite en 1969, arrive en fin de vie – et la création d'une usine de valorisation organique, projet encore en gestation qui fait actuellement l'objet d'un moratoire.
L'actuel incinérateur, situé à Ivry-sur-Seine, qui brûle les déchets de 15 communes dont Paris, soit l'équivalent de 730 000 tonnes d'ordures par an, est le plus grand d'Europe. Le futur incinérateur lui aura une capacité réduite de moitié, soit 350 000 tonnes.

En 2019, le collectif local 3 R et l'association Zéro Waste France ont déposé trois recours devant les tribunaux. Le tribunal administratif de Melun a tranché sur deux d'entre eux et a validé le permis de construire attribué par la préfecture au Syctom et la notion "d'intérêt général" défendue par la préfecture.

« Le préfet du Val-de-Marne a qualifié ce projet d'intérêt général par un arrêté du 19 février 2016 et, le 28 septembre 2018, a délivré permis de construire au Syctom autorisant la destruction de l'ancienne usine et l'édification d'une nouvelle unité d'incinération », a rappelé le tribunal, confirmant la légalité de ces décisions. « Le président se réjouit au nom de l'intérêt général de la décision du tribunal de rejeter ces recours », a réagi le Syctom.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?