AccueilSociétéLa Grande Mosquée de Paris a retiré sa plainte contre Michel Houellebecq

La Grande Mosquée de Paris a retiré sa plainte contre Michel Houellebecq

Après une rencontre entre Michel Houellebecq et le recteur Chems-eddine Hafiz, jeudi 5 janvier, la Grande Mosquée de Paris a renoncé aux poursuites judiciaires.
La Grande Mosquée de Paris a renoncé aux poursuites judiciaire contre Michel Houellebecq.
© Adobe Stock - La Grande Mosquée de Paris a renoncé aux poursuites judiciaire contre Michel Houellebecq.

Société Publié le ,

Initiée par le grand-rabbin de France, une rencontre s’est tenue le 5 janvier entre Michel Houellebecq et Chems-eddine Hafiz le recteur de la Grande Mosquée de Paris. Elle met fin à la plainte déposée le 28 décembre, par la Grande Mosquée de Paris contre l’écrivain, pour des propos qu’elle jugeait être « une provocation à la haine contre les musulmans ».

Au cours de cette rencontre, le recteur a expliqué « les raisons de la colère des concitoyens musulmans à la lecture d’une partie de ses propos » publiés dans la revue Front Populaire le 29 novembre. Il a également indiqué que « les intentions de la Grande Mosquée de Paris étaient de défendre la dignité et la citoyenneté des musulmans de France », ajoutant que « depuis sa création, notre institution s’élève contre ce qui participe à les remettre en cause et à générer des fractures au sein de la société française ».

« Des regrets face à cette situation »

Michel Houellebecq a, d’après un communiqué de la Grande Mosquée de Paris, exprimé « des regrets face à cette situation » et a « reconnu que les propos en question étaient de nature à essentialiser sans nuance les musulmans et à les opposer à la population française de souche ». L’écrivain a ensuite écrit à la main une déclaration envoyée au journal Le Figaro, dans laquelle il a déclaré : « Chems-eddine Hafiz m'a fait part de la grande émotion des Musulmans Français causée par certains passages de mon entretien avec Michel Onfray. Il se trouve qu'un livre sera tiré de ces entrevues. Je suis profondément attaché au texte et je veux bien reconnaître que les paragraphes concernés sont ambigus. Je les remplacerai donc, dans l'édition à venir, par des paragraphes explicitant mieux mon propos, et qui, je l'espère, ne heurteront pas les musulmans ».

La Grande Mosquée de Paris renonce en cet état aux poursuites

À la suite des modifications du texte apportées par Michel Houellebecq et des regrets qu’il a exprimés, la Grande Mosquée de Paris a décidé de renoncer en cet état aux poursuites judiciaires à son encontre. Cependant elle restera, chaque fois que nécessaire, « à l’avant-poste de lutte contre les discours de haine et de la recherche de la paix et de l’unité dans notre pays ».

À lire aussi I https://www.affiches-parisiennes.com/la-grande-mosquee-de-paris-depose-plainte-contre-michel-houellebecq-118502.html

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 février 2023

Journal du03 février 2023

Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?