AccueilRégion Île-de-France & Grand ParisLa CPRIA Île-de-France lance une association d'œuvres sociales et culturelles

La CPRIA Île-de-France lance une association d'œuvres sociales et culturelles

Le GACOSC IDF vient d'être mis en place par la Commission paritaire régionale interprofessionnelle de l'artisanat d'Île-de-France. Cette association offre aux artisans et aux commerçants de proximité un panel d'avantages dans le domaine des loisirs et de la culture.
La CPRIA Île-de-France lance une association d'œuvres sociales et culturelles

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Après deux ans de travail, le GACOSC IDF (Groupement de l'artisanat, du commerce pour les œuvres sociales et culturelles d'Île-de-France) a été lancé récemment lors d'une réunion de présentation par Jacky Portier, président de l'UPA IDF (Union professionnelle artisanale), Luc Tassera, le président de la CPRIA IDF (Commission paritaire régionale interprofessionnelle de l'artisanat), et Bernard Carlier, le vice-président.

Cette association, mise en place paritairement par la CPRIA IDF, a pour objectif de proposer aux salariés, chefs d'entreprise ou conjoints, des réductions sur différents dispositifs, tels que les chèques-vacances, la restauration, le multimédia, les spectacles…

C'est pourquoi le GACOSC a conclu trois partenariats avec Natixis, le groupe Up (ex-Chèque Déjeuner), et l'ANCV (l'Agence nationale pour les Chèques Vacances), permettant aux artisans et aux commerçants de bénéficier de tarifs préférentiels partout en France, mais aussi de promotions spécifiques durant l'année d'adhésion.

Les chefs d'entreprise et leurs salariés qui voudront en profiter devront s'acquitter d'une cotisation de 10 euros, si leur entreprise rentre dans le champ de l'accord national du 12 décembre 2001. Pour les professionnels n'ayant pas signé cet accord relatif au développement du dialogue social, il faudra débourser 10 euros (salariés) ou 30 euros (chefs d'entreprise).

Le GACOSC IDF vise également à créer, développer et promouvoir des activités sociales, culturelles et/ou sportives. En outre, l'association œuvre pour la réduction des inégalités d'accès aux activités sociales et culturelles des artisans travaillant dans l'alimentation, le bâtiment ou les services. Elle les représente pour négocier ces accords ou conventions, pour qu'ils puissent enfin profiter d'avantages identiques à ceux octroyés dans les PME et grandes entreprises.

Partage
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?