AccueilEntrepriseVie des entreprisesLa CPME Paris soutient les nouvelles mesures sanitaires et appelle les chefs d’entreprise à la remobilisation générale

LUTTE ANTI-COVID La CPME Paris soutient les nouvelles mesures sanitaires et appelle les chefs d’entreprise à la remobilisation générale

Pour contenir la cinquième vague de Covid-19, la CPME Paris Île-de-France soutient les nouvelles mesures sanitaires annoncées par le Gouvernement jeudi 25 novembre et appelle les chefs d’entreprise à se remobiliser.
La CPME Paris soutient les nouvelles mesures sanitaires et appelle les chefs d’entreprise à la remobilisation générale
En bas à gauche, Bernard Cohen-Hadad, président de la CPME Paris Île-de-France, et les élus du syndicat patronal, le 27 octobre dernier.© CPME Paris

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

L’organisation patronale renouvelle ainsi sa position constante depuis le début de la crise de la Covid : tout sauf un nouveau durcissement du protocole sanitaire, un couvre-feu voire un confinement.

La CPME Paris Île-de-France soutient les nouvelles mesures sanitaires décidées par le Gouvernement le 25 novembre et appelle les chefs d’entreprise franciliens à la remobilisation générale pour atteindre puis maintenir une immunité collective de haut niveau et contenir la hauteur de la cinquième vague épidémiologique qui déferle violemment sur la France.

"Nous restons ainsi fidèles à notre position constante depuis le début de la crise de la Covid : tout sauf de nouvelles mesures de restriction sanitaire gravement ‘économicides’, telles qu’un nouveau durcissement du Protocole national en entreprise (PNE), un couvre-feu voire un confinement”, indique Bernard Cohen-Hadad, président de la CPME Paris Île-de-France

L’organisation patronale dédiée aux TPE-PME franciliennes soutient par conséquent la généralisation de la vaccination de rappel à tous les adultes de plus de 18 ans, conformément à la recommandation de la Haute Autorité de Santé, en faisant de ce rappel une condition de validité du passe sanitaire, le rétablissement du port du masque obligatoire dans tous les établissements recevant du public (ERP), y compris soumis au pass sanitaire, ainsi que l’incitation au télétravail partiel. “Nous restons très vigilants sur les limites collectives et individuelles du télétravail, notamment en termes de risques psychosociaux, d’isolement, de fractures bénéficiaires / non-bénéficiaires et de perte de créativité”, préciseBernard Cohen-Hadad.

La CPME Paris Île-de-France appelle enfin les chefs d’entreprise franciliens à la remobilisation générale avec le renforcement des mesures de prévention sanitaire et le respect des gestes barrières en entreprise, alors qu’une reprise des mauvaises habitudes (embrassades, poignées de mains, réunions démasquées, etc.) a pu parfois être constatée, illustrant une baisse de la garde prématurée.

 

 

 

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?