AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisLa CPME Paris Île-de-France soutient le maintien du pass sanitaire et sa nouvelle conditionnalité progressive à une vaccination de rappel

La CPME Paris Île-de-France soutient le maintien du pass sanitaire et sa nouvelle conditionnalité progressive à une vaccination de rappel

L’union territoriale interprofessionnelle dédiée aux TPE-PME d’Île-de-France rappelle que l’essentiel pour les acteurs économiques franciliens est de préserver la confiance, moteur du redémarrage durable de l’économie régionale.
La CPME Paris Île-de-France soutient le maintien du pass sanitaire et sa nouvelle conditionnalité progressive à une vaccination de rappel
En bas à gauche, Bernard Cohen-Hadad, président de la CPME Paris Île-de-France, et les élus du syndicat patronal, le 27 octobre dernier.© CPME Paris

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

La CPME Paris Île-de-France soutient le maintien du pass sanitaire et sa nouvelle conditionnalité progressive à une vaccination de rappel annoncés par le Président de la République alors que la reprise de l’épidémie se confirme en France et que l’Europe est redevenue l’épicentre de la circulation du virus.
"Contrairement aux craintes parfois exprimées, le passe sanitaire a finalement peu compliqué l’organisation du travail pour la majorité des entreprises. Il a en revanche largement contribué à réduire l’incertitude et à restaurer la confiance de l’ensemble de leurs parties prenantes - patrons, collaborateurs, clients et fournisseurs. Nous restons donc fidèles à notre position constante depuis le début de la crise de la Covid : tout sauf de nouvelles mesures de restriction sanitaire type abaissement des jauges d’accueil voire confinement”, précise Bernard Cohen-Hadad, président de la CPME Paris Île-de-France. “Le Conseil constitutionnel avait d’ailleurs considéré ce même jour que le maintien de la faculté du passe sanitaire jusqu’à l’été représentait une conciliation équilibrée entre l'objectif de valeur constitutionnelle de protection de la santé et le respect des droits et libertés”, ajoute-il.
 
Pour l’organisation patronale, la priorité doit maintenant aller au maintien de l’emploi et à la préservation du dialogue social. Elle invite d’ailleurs à intensifier le dialogue dans l’entreprise pour accélérer la campagne de vaccination.

 

Partager :
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?