AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisLa 6e édition de Jardins ouverts en Île-de-France

La 6e édition de Jardins ouverts en Île-de-France

Du premier week-end de juillet au dernier week-end d’août, la manifestation Jardins ouverts en Île-de-France s’invite dans tous les espaces verts franciliens afin de croiser arts plastiques, théâtre, danse ou musique avec nature.
La 6e édition de Jardins ouverts en Île-de-France
© DR

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Du premier week-end de juillet au dernier week-end d’août, la manifestation Jardins ouverts en Île-de-France s’invite dans tous les espaces verts franciliens afin de croiser arts plastiques, théâtre, danse ou musique avec nature.

Au total, plus de 200 jardins participent à l’événement avec au programme, installations artistiques, concerts, spectacles, visites. Et pour mettre la main à la pâte ou plutôt, à la terre, de nombreux ateliers sont prévus afin de s’initier à la gastronomie, au jardinage, à la céramique, au land art, etc.

Les lieux phares de cette sixième édition

La fondation GoodPlanet

Créée en 2005 par Yann Arthus-Bertrand, la fondation entend placer l’écologie et le vivre ensemble au cœur des consciences. Le site GoodPlanet a été inauguré en 2017 et il est dédié à l’écologie avec un grand E, incluant un potager, un verger, un jardin aromatique ou encore, des ruches sur les 3,5 ha de terrain qu’il occupe. Dans le cadre de la manifestation Jardins ouverts, la fondation accueillera un pavillon acoustique, “Êkhô”, créé par le duo de plasticiens et scénographes Christian Deléclure et Perrine Villemur, visible sur toute la durée de l’événement.

Château de Rosa Bonheur

Ce fut l’ancienne demeure de l’artiste peintre Rosa Bonheur, le lieu dans lequel elle vécut les quarante dernières années de sa vie. Un domaine datant du XVe siècle, aujourd’hui labellisé “Maison des illustres” qui fêtera le bicentenaire de la peintre en 2022. Pour l’occasion, de nombreux événements sont prévus avec des expositions, des spectacles, des festivals, etc. L’installation “Dedans/Dehors”, de l’artiste Murielle Joubert accueillera même les visiteurs pour le festival Jardins ouverts, accompagnée de plusieurs centaines de créations originales en céramique visant à questionner le rapport des visiteurs à la nature.

Parc du château de Monte-Cristo

Dans la série des monuments labellisés “Maisons des illustres”, l’endroit qui reste la demeure principale d’Alexandre Dumas, connu sur la scène littéraire pour les Trois Mousquetaires ou le Comte de Monte-Cristo, n’est autre que le château de Monte-Cristo. L’édifice surplombe Saint-Germain-en-Laye depuis une colline, entouré de ses jardins à l’anglaise. Pour le festival Jardins ouverts en Île-de-France, une déambulation est proposée le dimanche 3 juillet, avec le récit de contes autour de grandes figures littéraires telles que Victor Hugo, Romain Gary ou Jean de la Fontaine.

Fondation de Coubertin

La sixième édition de la manifestation signe une première pour la fondation de Coubertin, qui y participe pour sa première année. Le lieu se veut être vecteur d’échange, de formation et de transmission autour des métiers d’art, d’autant qu’il a été créé autour de la rencontre entre l’humaniste Yvonne de Coubertin et l’artiste tailleur de pierre Jean Bernard. Ainsi, la Fondation comporte un ensemble de sculptures en extérieur, incluant des bronzes d’Antoine Bourdelle, notamment. Pour Jardins Ouverts, une œuvre participative sera proposée et réalisée avec le public, ainsi qu’une performance de la compagnie Les Souffleurs lors du weekend d’ouverture les 2 et 3 juillet.

Maison Jean Cocteau

L’ultime demeure de Jean Cocteau est également labellisée « Maison des illustres », dans le village de Milly-la-Forêt en Essonne. Pour le festival Jardins Ouverts, la maison du dramaturge propose au public deux expositions dans l’enceinte de ses murs, “le bestiaire enchanté de Jean Cocteau”, ainsi “Étonne-moi ! Parade, une histoire de ballet”. Également, le public découvrira l’installation L’indifférence des astres de Pascale et Damien Peyret, en plus d’une déambulation rythmée par le récit d’histoires merveilleuses de la Cour des contes ou d’autres événements.

Maison-atelier Foujita

Fujita Tsuguharu, aussi appelé Léonard Foujita est à la fois peintre, graveur, illustrateur, céramiste ou photographe. Il achète sa maison de Villiers-le-Bâcle, en Essonne, en 1960. Celle-ci devient rapidement sa résidence et atelier et est labellisée “Maison des illustres”. De nombreuses animations sont au programme, notamment l’installation “Tisser des liens” de l’artiste Rieko Koga, à voir sur toute la durée de la manifestation ou encore, un atelier de design culinaire avec la designer Sandra Biaggi en juillet.

Zone sensible – Ferme urbaine de Saint-Denis

La ferme urbaine a été reprise par le collectif artistique le Parti Poétique ainsi que par les Fermes de Gally en 2016. Le projet Zone sensible s’appuie donc sur la reprise de la dernière ferme maraîchère du 19ème siècle encore en activité aux portes de Paris, transformée en véritable centre de production d’art et de nourriture de près d’un hectare. Dès lors, la ferme urbaine de Saint-Denis est devenue la première ferme en permaculture accessible depuis Paris, proposant des ateliers pédagogiques pour les enfants et les familles, des visites, et mêlant art et nourriture au quotidien. A l’occasion du festival Jardins ouverts, la ferme abritera dès le 9 juillet une exposition collective, “Et pendant ce temps la terre devient inhabitable”, composée d’une sélection de projets d’artistes sur l’environnement. Mais aussi, la ferme urbaine propose un cours de cuisine avec Matthias Marc, demi-finaliste de Top chef, qui cuisinera les produits de la ferme, le 13 juillet prochain. D’autres activités sont au programme, directement sur le site des Jardins Ouverts.

La Briqueterie

Depuis son inauguration en 2013, la Briqueterie est un lieu dédié à la danse et labellisé Centre de développement chorégraphique national (CDCN) afin de soutenir la création contemporaine et la médiation auprès des publics. Pour la manifestation Jardins Ouverts, les jardins de la Briqueterie accueilleront divers spectacles, ainsi que la manifestation “Six heures du soir en été” qui prendra place le 2 juillet.

Potager-fruitier de la Roche-Guyon

Le château de la Roche-Guyon, situé entre Vétheuil et Giverny dans le Val d’Oise et son potager à la française de plus de trois hectares attirent généralement l’attention du public, mais surtout celle de la manifestation Jardins Ouverts, qui profite des deux mois d’été pour y proposer diverses activités, telles que l’exposition de photographies “Un itinéraire Paris – Moisson” par Ambroise Tézenas et Jérémie Léon.

Abbaye de Maubuisson

Le domaine de Maubuisson est une ancienne abbaye cistercienne avec un espace vert de 10 Ha qui proposera notamment un concert de l’Orchestre national d’Île-de-France le 2 juillet prochain, ainsi qu’un spectacle de danse ou encore, un parcours sonore dans le cadre de la manifestation Jardins Ouverts.

Informations pratiques : www.iledefrance.fr/jardins-ouverts-2022-agenda-des-evenements

Partager :
Articles similaires
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

Journal du 15 juillet 2022

Journal du15 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?