AccueilEntrepriseChiffreL'Ordre national des experts-comptables demande un choc de consommation

L'Ordre national des experts-comptables demande un choc de consommation

L'Ordre National des Experts-Comptables a formulé, dès le mois de janvier, des propositions pour préparer la relance de l'économie dont quatre visent à relancer la consommation des ménages. Pour son président Lionel Canesi « préserver notre économie passera nécessairement par un choc de consommation ».
L'Ordre national des experts-comptables demande un choc de consommation
© DR

EntrepriseChiffre Publié le ,

Selon le président du Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables (CSOEC), la France se trouve à la croisée des chemins et le Gouvernement doit compléter son ambitieux plan de relance par un choc de consommation, pour préserver l'économie du pays et les emplois de millions de français.

« La relance de l'économie passe avant tout par un choc de consommation. 200 milliards ont été épargnés par les françaises et les français en 2020, c'est 2 fois plus qu'en 2019. Il faut inciter nos concitoyens à consommer pour relancer notre économie », explique Lionel Canesi.

Concernant précisément la relance de l'économie par la consommation, il faut à la fois l'incitation fiscale à utiliser son épargne pour consommer, et l'incitation au patriotisme économique en consommant local.

Pour favoriser cela, les experts-comptables préconisent de mettre en œuvre les 4 mesures suivantes :

  • permettre l'ouverture libre des commerces 24h / 21h et 7j / 7j sans condition, à partir de la fin de l'état d'urgence sanitaire ;
  • autoriser les déblocages exceptionnels de l'épargne salariale sans conditions d'utilisation ;
  • permettre la donation sans droits et sans conditions d'usage à hauteur de 50 000 euros entre ascendants et descendants et collatéraux sans enfants jusqu'à fin 2021 ;
  • permettre le retrait dans la limite de 50 000 euros des contrats d'assurance-vie avec une fiscalité avantageuse.

« Consommer français et européen, c'est préserver l'emploi des français. Consommer local, c'est préserver le travail de ses parents, ses enfants, ses oncles et tantes. C'est un acte fort lorsqu'on traverse une crise comme celle de la Covis-19 », assure Lionel Canesi.

Les experts-comptables, au chevet des TPE-PME depuis le début de la crise sanitaire et économique, ont très tôt alerté les Pouvoirs publics, sur la situation. Aujourd'hui, cette épargne ne rapporte rien à personne : ni à l'épargnant à cause des taux très faibles, ni à l'Etat à cause de l'absence de rentrées fiscales, et ni à l'économie à cause du poids de l'argent qui dort.

« La relance de l'économie passera par un retour de la confiance qui ne passera que par la sortie de la crise sanitaire dont l'issue dépend du succès de la campagne de vaccination en cours. Par la confiance, les ménages consommeront de nouveau et permettront à l'économie de redémarrer », souligne le représentant des experts-comptables français.

Au cœur de l'économie, ces derniers continueront à porter leurs propositions pour une relance rapide de l'économie.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?