Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

L'Île-de-France valorise son agriculture

le - - Actualité - Région Île-de-France & Grand Paris

L'Île-de-France valorise son agriculture
@ DR

À l'occasion du Salon international de l'agriculture, le Conseil régional de l'Ile-de-France prend position sur l'avenir des agriculteurs et du secteur dans la région. Des initiatives seront mis en place dès cette année pour se concrétiser au plus vite.

Comme le souligne Valérie Pécresse, la présidente de la Région, « Nous avons un objectif prioritaire pour 2020, celui de rapprocher les Franciliens de l'agriculture. » Ce mercredi 19 février se tenait la conférence des priorités de l'année 2020 pour l'agriculture francilienne. Aujourd'hui, 75 % de l'Ile-de-France est composée de terres agricoles, de forêts et d'espaces naturels. Ce patrimoine doit être protégé, selon la présidente puisqu'il constitue une ressource importante du territoire : « L'agriculture est le poumon vert de notre région, elle nous permet d'équilibrer notre bilan carbone. »

L'année 2019 a été compliquée pour les agriculteurs en proie à des conditions météorologiques difficiles, mais aussi à des contraintes écologiques croissantes. L'un des enjeux à l'ordre du jour est donc de retisser les liens entre les Franciliennes, les Franciliens et l'agriculture régionale.

Plusieurs opérations à l'ordre du jour

Pour ce faire, la Région Ile-de-France a décidé d'intervenir directement. Plusieurs opérations vont donc être misent en place pour aider les agriculteurs. Ces dernières devraient permettre aux habitants de la région de comprendre ce que représente une agriculture de proximité. Deux millions d'euros vont ainsi être investis en 2020 pour permettre aux agriculteurs de prendre le temps d'aller à la rencontre des populations qui les entourent. Comme le souligne la présidente de la Région, « mieux connaître les contraintes des agriculteurs permettra aux néo-ruraux de se rapprocher de ces derniers, en évitant ainsi les conflits de voisinages ».

L'Île-de-France était auparavant en dernière place au niveau l'agriculture biologique en France. Aujourd'hui, cette dynamique s'est inversée puisque la région a atteint la première place en termes de transition biologique : « Nous sommes passés de 11 000 hectares de terres agricoles bio en 2015 à 30 000 aujourd'hui. L'objectif qu'on a fixé pour 2022 est déjà atteint, donc c'est vraiment encourageant. » Pour poursuivre cet objectif, Valérie Pécresse demande que le bilan écologique total soit fait sur les produits bio, intégrant, non seulement le label bio, mais aussi le bilan carbone des productions et distributions.

Les lycéens acteurs de l'agriculture biologique

L'autre objectif est d'encourager les Franciliennes et les Franciliens à consommer des aliments de proximité. Pour ce faire, la présidente de la Région veut d'ici 2024 approvisionner tous les lycées du territoire en produits locaux. Une centrale d'achat régionale sera mise en place dès le mois de septembre, centrée sur 14 produits prioritaires. Elle permettra aux gestionnaires des lycées d'y commander directement les produits dont ils ont besoin.

Le dernier objectif concerne le renouvellement des générations d'agriculteurs. « Plus de 20 % des agriculteurs franciliens ont plus de 60 ans. Il est donc important de former la relève en conservant les pratiques. » Sauvegarder les espaces agricoles est aussi primordial pour pérenniser la profession, sans pour autant empêcher l'étalement urbain nécessaire. Le “plan Friche” vient d'être lancé, pour cartographier les espaces délaissés et les utiliser, notamment pour le développement urbain. Par ailleurs, la présidente du Conseil régional affirme vouloir agir « dans le concret » : « Nous prenons nos responsabilités, mais toujours dans la culture du résultat, sans faire de fausses promesses. »




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer