Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

L'entrepreneuriat féminin semble résister à la crise en Ile-de-France

le - - Entreprise - Vie des entreprises

L'entrepreneuriat féminin semble résister à la crise en Ile-de-France
© DR

En 2020, d'après les derniers chiffres d'Initiative France, l'entrepreneuriat des femmes en Ile-de-France a résisté et compte bien rebondir en 2021, puisque 71 % des femmes entrepreneures franciliennes pensent pouvoir maintenir leur activité cette année.

Selon l'Insee, malgré les conséquences économiques de la crise sanitaire, l'entrepreneuriat s'est bien porté en 2020, atteignant même le nombre record de 850 000 entreprises immatriculées, soit 4% de plus qu'en 2019. Parallèlement, en novembre dernier, “Créatrices d'Avenir”, le programme d'accompagnement et de valorisation des femmes entrepreneures organisé par Initiative Ile-de-France, annonçait avoir reçu plus de 450 candidatures pour son édition 2020, soit près de 50 % de plus qu'en 2019. Preuve que la volonté d'entreprendre en France est intacte, malgré les diverses difficultés rencontrées et la nécessité pour celles et ceux qui se lancent d'être accompagnés.

Accroissement continu de l'entrepreneuriat après le printemps 2020

Si la création d'entreprise a battu des records en 2020, avec 850 000 entreprises immatriculées, la croissance de l'entrepreneuriat en France ralentit nettement puisqu'elle grimpait jusqu'à 17 % en 2018 et 18 % en 2019, selon l'Insee. Un phénomène logique face à une économie quasiment à l'arrêt entre mi-mars et mi-mai dernier. Toutefois, les projets suspendus ou retardés au printemps n'ont pas été mis de côté et sont repartis de plus belle à l'été et à la rentrée derniers, permettant ainsi à la sphère entrepreneuriale d'afficher de bons résultats en 2020.

Des femmes entrepreneures déterminées malgré les difficultés

Initiative France, réseau associatif d'accompagnement et de financement à la création-reprise d'entreprise, a réalisé une enquête à l'échelle nationale auprès de 4 400 entrepreneurs, du 26 novembre au 13 décembre 2020 et a ainsi pu comprendre les conséquences de la crise sur l'activité des femmes entrepreneures franciliennes, sur leur état d'esprit et les perspectives qui s'offrent à elles. Il en est ressorti que si 44 % des entrepreneures franciliennes qualifient l'impact de la crise sanitaire sur leur activité comme « assez grave » et que 50 % sont inquiètes, 71 % d'entre elles pensent toutefois pouvoir maintenir leur activité en 2021.

Par ailleurs, la crise les a incitées à revoir leurs habitudes et à innover, raison pour laquelle 55 % ont fait évoluer leur activité depuis le second confinement, notamment en développant de solutions numériques et de nouveaux produits et services. Fortes de cela, 44 % des répondantes ont réussi à préserver les emplois existants avant la crise et 27 % pensent même pouvoir créer des emplois supplémentaires en 2021.

La force du programme “Créatrices d'Avenir” en ces temps incertains

Dans le contexte inédit de la crise sanitaire, la mission d'accompagnement de l'entrepreneuriat des femmes que porte le réseau Initiative Ile-de-France avec “Créatrices d'Avenir”, qui fêtait l'an passé ses dix ans, prenait plus que jamais tout son sens : 800 pré-candidatures ont été déposées et 450 dossiers ont finalement été réceptionnés et étudiés, soit +48 % par rapport à l'année 2019. L'illustration que dans des conditions particulières comme celles-ci, l'accompagnement et la mise en valeur des femmes offerts par le programme, ainsi que les dotations en numéraire et en accompagnement promises aux 6 lauréates, leurs sont d'une aide précieuse.

Une édition 2021 inspirée de celle précédente

En juin prochain, pour la 11e édition de “Créatrices d'Avenir” dans un contexte qui risquera d'être encore incertain, les femmes entrepreneures d'Ile-de-France auront l'opportunité de rejoindre l'aventure et les six lauréates sélectionnées bénéficieront de dotations en numéraire (30 000 euros) et d'un accompagnement (formation, coaching, billets d'avion...) en fonction de leurs besoins. Celles-ci profiteront également de l'important réseau de partenaires d'Initiative Ile-de-France et rejoindront une communauté active et solidaire. Un évènement qui, par sa couverture médiatique, se révèle être un réel propulseur pour l'activité des lauréates, mais aussi des 15 finalistes.

« Alors que comme chacun, les femmes entrepreneures ne voient pas le bout de la crise que nous traversons depuis près d'un an maintenant, “Créatrices d'Avenir” sera cette année encore une belle opportunité pour les créatrices d'entreprise franciliennes d'obtenir l'accompagnement d'un réseau influent comme l'est Initiative Ile-de-France et pourquoi pas de se distinguer », conclut Loïc Dupont, président d'Initiative Ile-de-France.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer