Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

L'économie a un besoin urgent de compétences robotiques pour faire face à la crise

le - - Entreprise

L'économie a un besoin urgent de compétences robotiques pour faire face à la crise
DR - "La reprise économique de l'après-corona va accélérer la demande de robotique", déclare le président de l'IFR Milton Guerry.

D'ici à 2022, le nombre de robots industriels utilisés dans les différentes usines du monde devrait s'élever à environ quatre millions. Pour la Fédération internationale de robotique, ils ont un rôle clé à jouer dans la poursuite de l'automatisation de la production, qui est une nécessité urgente pour une reprise économique rapide suite à la crise sanitaire. Cela implique donc une hausse des besoins en main-d'œuvre qualifiée et une adaptation des offres de formation et de perfectionnement.

« Les gouvernements et les entreprises du monde entier devraient s'attacher à fournir les compétences nécessaires à l'utilisation des robots et des systèmes d'automatisation intelligents », estime Milton Guerry, président de la Fédération internationale de robotique (IFR). C'est nécessaire pour exploiter pleinement le potentiel de ces technologies.

« La reprise économique de l'après-corona va accélérer la demande de robotique. Il est nécessaire de mettre en place des stratégies politiques et dans le secteur privé pour préparer le passage vers une économie plus automatisée pour les travailleurs. »

Monde du travail de demain

« Actuellement, très peu de pays prennent l'initiative d'adapter leurs systèmes éducatifs à l'ère de l'automatisation », explique Saadia Zahidi, responsable des initiatives en matière d'éducation, de genre et d'emploi au Forum économique mondial.

« Les pays dont la politique en la matière a porté ses fruits ont longtemps mis l'accent sur le développement du capital humain. Certains pays d'Europe du Nord ainsi que Singapour mènent probablement certaines des expériences les plus utiles sur le monde du travail de demain. »

Indice de préparation à l'automatisation

Selon l'indice de préparation à l'automatisation publié par The Economist Intelligence Unit (EIU), seuls quatre pays ont une politique de formation mature qui répond déjà aux défis posés par une économie automatisée.

La Corée du Sud est en tête de ce classement, suivie de l'Estonie, de Singapour et de l'Allemagne. Des pays tels que le Japon, les États-Unis et la France sont classés comme développés. La Chine, quant à elle, est toujours considérée comme une économie émergente.

Selon l'EIU, les points suivants doivent désormais figurer à l'ordre du jour des gouvernements : des dialogues multipartites, plus de formation et un échange d'expériences au niveau international.

Changement de politique de recrutement

Comme stratégie à court terme au niveau de l'entreprise, un changement de politique de recrutement constitue une option :

« Si vous ne parvenez pas à trouver des personnes expérimentées, vous devez vous focaliser sur les qualifications des candidats plutôt que sur leur titre professionnel », a recommandé le Dr Byron Clayton, intervenant en tant que CEO de Advanced Robotics for Manufacturing (ARM) lors de la table ronde de l'IFR à Chicago.

« Le potentiel doit être déterminant lors du recrutement. Si vous ne trouvez pas de personne expérimentée, il vous suffira d'engager quelqu'un qui soit capable d'apprendre le travail. »

Définir les orientations en matière de formation

Les fabricants de robots soutiennent déjà la formation en robotique par des formations axées sur la pratique. « Toutefois, la reconversion professionnelle du personnel existant n'est qu'une mesure à court terme. Nous devons commencer beaucoup plus tôt ; les programmes scolaires et de formation doivent être adaptés à la demande de l'industrie en matière de main-d'œuvre pour l'avenir. Il s'agit de compétences liées à la technique et au numérique d'une part, mais les compétences cognitives telles que la capacité à résoudre des problèmes et la pensée critique sont tout aussi importantes », estime le Dr Susanne Bieller, secrétaire générale de l'IFR.

« Les économies sont appelées à adopter l'automatisation et à développer les compétences nécessaires pour y parvenir. Ainsi seulement, il sera possible de tirer profit des avantages de la technologie et de ne pas se faire distancer par la concurrence internationale ».

C'est pourquoi l'IFR organise une table ronde exécutive à Munich le 9 décembre prochain sur le thème "Next Generation Workforce - Upskilling for Robotics" lors du principal salon mondial de l'automatisation et de la robotique intelligente intitulé "Automatica".

L'IFR vigie internationale de la robotique

La Fédération internationale de robotique - International Federation of Robotics (IFR) - est la voix de l'industrie mondiale de la robotique. Elle représente près de 60 fabricants de robots industriels et associations nationales de robots de plus de vingt pays et a été fondée en 1987 en tant qu'organisation à but non lucratif : www.ifr.org.

Le Département de statistique IFR fournit des données pour deux études robotiques annuelles :

World Robotics - Industrial Robots : ce rapport unique fournit des statistiques mondiales sur les robots industriels dans des tableaux normalisés et permet de faire des comparaisons nationales. Il présente des données statistiques pour une quarantaine de pays, réparties en domaines d'application, industries clientes, types de robots et autres aspects techniques et économiques. Les données de production, d'exportation et d'importation sont répertoriées pour certains pays. Il offre également une densité de robots, c'est-à-dire le nombre de robots pour 10 000 employés, comme mesure du degré d'automatisation.

World Robotics - Service Robots : ce rapport unique fournit des statistiques mondiales sur les robots de service, des analyses de marché, des études de cas et des stratégies de recherche internationales en robotique de service. L'étude est préparée conjointement avec notre organisation partenaire Fraunhofer IPA, Stuttgart.




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer