AccueilImmobilierL'Eco-quartier des Portes d'Orly sur les rails

L'Eco-quartier des Portes d'Orly sur les rails

L'éco-quartier des Portes d'Orly, entre désormais dans sa phase de développement avec la désignation, par l'Etablissement public d'aménagement Orly Rungis - Seine Amont et la ville de Chevilly-Larue, de deux opérateurs immobiliers : Eiffage Immobilier et le groupement Nexity-Pegase développement.
L'Eco-quartier des Portes d'Orly sur les rails
epa-orsa

Immobilier Publié le ,

Situé à l’entrée nord du pôle Orly-Rungis, à 5 km des portes de Paris, l’éco-quartier « Les Portes d’Orly », à Chevilly-Larue est la nouvelle adresse de l’axe Paris-Orly. Composé de deux Zac déjà créées –Anatole France et Triangle des Meuniers – d’une superficie de 11 hectares (conception MG-AU), ce nouveau morceau de ville bénéficie de l’arrivée du tramway sur la RD7 (ex RN7) dès 2013 et ultérieurement du métro Grand Paris Express. Les travaux vont y commencer sous peu pour une livraison des premiers bâtiments en 2015 et aboutiront, à terme à la création d’un quartier mixte de 175 600 m² SDP avec 100 000 m² de bureaux/activités et environ 1 000 logements (locatifs, accession, social). Les immeubles de bureaux s’inscriront dans le prolongement du pôle économique d’Orly, tandis que le volet résidentiel fera le lien avec le tissu pavillonnaire existant.

A l’issue d’une consultation de plusieurs mois, deux grands opérateurs immobiliers ont été retenus pour le développement du quartier. Eiffage Immobilier réalisera ainsi un programme de 60 000 m² intégrant 38 500 m² de bureaux, 190 logements, une résidence étudiants, un hôtel et des commerces sur la Zac du Triangle des Meuniers et la Zac Anatole France. Le promoteur s’est engagé à réserver 20 % des logements à des prix maîtrisés. Le groupement Nexity-Pégase développera, également sur les deux Zac, 12 000 m² de bureaux et 95 logements en accession, déclinant le concept de résidence « Villanova » et intégrant 27 % de logements vendus à des prix maîtrisés. « Dans le cadre de cette consultation, il était pour nousimpératif que le projet bénéficie à la population locale et auxacheteurs à faibles revenus. Pour cela, nous cédons les chargesfoncières aux opérateurs à un niveau moyen leur permettant deréaliser une partie du programme à prix maîtrisé ». Jacques Touchefeu, directeur général de l’EPA Orly Rungis – Seine Amont Des promesses de vente vont être signées dans les prochaines semaines, dans le cadre de protocoles d’accords qui engageront également les opérateurs à réaliser leur programme dans le respect des exigences de l’éco quartier en matière de qualité urbaine, architecturale et environnementale.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 juin 2022

Journal du24 juin 2022

Journal du 17 juin 2022

Journal du17 juin 2022

Journal du 10 juin 2022

Journal du10 juin 2022

Journal du 03 juin 2022

Journal du03 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?