AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisL'avenir énergétique de l'Île-de-France dans la méthanisation

L'avenir énergétique de l'Île-de-France dans la méthanisation

La Région Île-de-France et la direction régionale Île-de-France de l'Ademe lancent un troisième appel à projets commun visant à développer la méthanisation.
Unité de méthanisation en Seine-et-Marne.
© D.R. - Unité de méthanisation en Seine-et-Marne.

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

L'objectif est d'accompagner techniquement et financièrement de nouveaux projets franciliens, afin d'accroître la production d'énergies renouvelables sur le territoire, en lien avec les objectifs de la loi sur la transition énergétique.

L'Île-de-France, une région à fort potentiel

Avec ce 3e appel à projets commun, la Région souhaite impulser le développement d'une méthanisation durable. Le Schéma Régional Climat Air Energie francilien porte notamment sur une forte ambition de développement du biogaz en Île-de-France. L'objectif est de couvrir 11 % de la consommation énergétique régionale par les énergies renouvelables à l'horizon 2020, dont un cinquième par le biogaz de méthanisation.

Dans la perspective d'un développement vertueux de la méthanisation, la stratégie de la Région Île-de-France est de valoriser les gisements tout en veillant à la prévention et la valorisation des déchets et des boues, à la préservation de la ressource en eau, à la création d'emplois et au développement économique. La méthanisation présente en effet un triple intérêt : la valorisation des produits agricoles et déchets organiques, la production d'énergie renouvelable et la diminution des gaz à effet de serre.

L'appel à projets Île-de-France

Cet appel à projets vise à soutenir l'émergence d'installations de méthanisation qu'elles soient à la ferme, territoriales, industrielles ou en station d'épuration, afin de valoriser agronomiquement et énergétiquement, grâce à la méthanisation : les produits issus des activités agricoles, les biodéchets issus des activités industrielles ou des ménages, ainsi que les boues de stations d'épuration urbaines.

Les modes de valorisation énergétique du biogaz peuvent être la combustion, la cogénération ou l'injection dans le réseau de gaz. Le financement des projets lauréats s'effectuera par la mobilisation des Fonds Chaleur et Déchets du Conseil régional.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 décembre 2022

Journal du02 décembre 2022

Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 11 novembre 2022

Journal du11 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?