AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisL’ARS continue de rendre la santé accessible aux plus précaires après le Ségur de la santé

L’ARS continue de rendre la santé accessible aux plus précaires après le Ségur de la santé

L’Agence régionale de santé (ARS) de l’Île-de-France mobilise 46 équipes mobiles médico-sociales afin de venir en aide aux plus démunis face à la santé, vivant en structure d’hébergement, en habitat dégradé ou dans la rue.
L’ARS continue de rendre la santé accessible aux plus précaires après le Ségur de la santé
© Adobe Stock

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

LAgence régionale de santé (ARS) Île-de-France a déboursé 10 millions d’euros afin de permettre, avec une vingtaine d’associations, de déployer des équipes sur l’ensemble du territoire francilien. Un dispositif inédit, qui suit la mesure 27 du Ségur de la santé.

La santé accessible pour tous, partout, tout le temps

Ces équipes mobiles seront composées à minima d’un infirmier et d’un travailleur social afin d’assurer les premiers soins, bilans de santé, soins infirmiers “à domicile” ou encore, l’accompagnement des patients chroniques dans leur parcours de santé. Conformément à la mesure 27 du Ségur de la santé, le dispositif de ces équipes mobiles sera renforcé à hauteur de 5 millions d’euros et comprendra ainsi 26 permanences d’accès aux soins franciliennes (PASS) et six nouvelles PASS mobiles afin d’offrir une prise en charge médicale complète et un accompagnement social à toute personne dans le besoin. Côté psychiatrie, ce sont 22 équipes mobiles spécialisées qui s’occuperont d’assurer un suivi psychologique auprès des personnes en situation de grande précarité, d’exclusion sociale ou de souffrance psychique, directement dans leur lieu de vie. Enfin, 3 de ces équipes seront dédiées aux interventions en périnatalité. La diversité de soins et d’accompagnement proposés par l’ARS viennent compléter une offre à destination des plus précaires et notamment des femmes enceintes ou récemment mamans, qui bénéficieront ainsi du dispositif régional “HSR Confluence” qui leur permet, avec nourrisson conjoint ou enfant, d’être hébergée avec soins sur un même lieu. n

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?