AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisL'amende infligée à la Mairie pour "avoir nommé trop de femmes directrices" annulée

L'amende infligée à la Mairie pour "avoir nommé trop de femmes directrices" annulée

La ministre de la Fonction publique, Amélie de Montchalin vient d'annoncer l'annulation de l'amende administrative de 90 000 euros, infligée à la Ville de Paris pour avoir nommé trop de femmes aux postes de direction en 2018.
L'amende infligée à la Mairie pour
© DR

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

La ministre a précisé avoir annoncé à la maire de Paris « que cette amende n'était pas due » et l'avoir encouragée à « consacrer ces fonds à maintenir cette dynamique positive ». « S'il n'y a pas un volontarisme et une détermination sans faille, on n'arrivera pas à percer ce plafond de verre », a indiqué Anne Hidalgo. « Il faut forcer beaucoup plus les possibilités pour les femmes d'accéder à des postes à responsabilité », a-t-elle ajouté.

La mairie de Paris s'était vu infliger en décembre une amende de 90 000 euros pour avoir procédé à la nomination, dans de nouveaux emplois, de 11 femmes contre cinq hommes à des postes de directeurs et sous-directeurs en 2018. Ce taux de nominations féminines de 69% contrevenait à l'obligation, en vigueur en 2018, de respecter un quota minimum de 40% de membres de chaque sexe afin d'assurer une représentation équilibrée des femmes et des hommes, avait expliqué le ministère de la Fonction publique à l'époque.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 30 avril 2022

Journal du30 avril 2022

Journal du 22 avril 2022

Journal du22 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?