Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

L'AFJE fête son cinquantenaire en grande pompe

le - - Droit - Actualité du droit

L'AFJE fête son cinquantenaire en grande pompe
© A.P. - L'AFJE a sorti la boule à facettes pour fêter son demi-siècle avec éclat.

L'association des juristes d'entreprise (AFJE) a récemment célébré ses 50 ans dans une ambiance dynamique et festive en présence de la garde des Sceaux et du gotha du monde du droit. Invitée pour l'occasion, Nicole Belloubet a pu assister au passage de témoins entre Stéphanie Fougou et Marc Mossé à la présidence de l'association, et faire part de son attachement à la communauté des juristes qui « œuvrent pour l'attractivité de notre droit et des entreprises françaises ».

Dans un discours solennel, la garde des Sceaux a rappelé aux juristes qu'il faut poser les jalons de la réflexion sur la création d'une grande profession du droit.

Après avoir salué le travail de l'AFJE en la matière, Nicole Belloubet a évoqué l'importance de rendre notre droit attractif. Elle a ainsi pu citer la dernière réforme du droit des contrats et confirmé que la Chancellerie s'attèle à réformer le droit des sûretés et le droit de la responsabilité civile, dont le texte sera certainement voté en cours d'année.


Nicole Belloubet a rappelé aux juristes leur rôle clé pour l'attractivité du droit et la compétitivité des entreprises. © A.P.

Le legal privilege toujours en vue

Pour ses dernières paroles à la tête de l'AFJE, Stéphanie Fougou n'a pas lâché son cheval de bataille et rappelé à la garde des Sceaux l'impérieuse nécessité d'obtenir le legal privilege. Elle a rappelé non sans humour que si en 1969 l'homme faisait ses premiers pas sur la lune et que l'AFJE naissait, cinquante ans plus tard, les juristes obtiendraient peut-être enfin la confidentialité de leurs avis.

Il est toutefois certain que si ce n'est pas le cas, Marc Mossé, son successeur, ne cessera pas le combat et agitera l'opinion pour cette cause et celle de l'attractivité du droit français. Il a ainsi fait savoir que de nombreux professionnels sont déjà convaincus de l'utilité de cette réforme.

« Au Medef, la reconnaissance des avocats en entreprise et le legal privilege sont des sujets que nous voyons d'un œil favorable », a d'ailleurs assuré Bernard Spitz, président de la commission Europe et International du syndicat patronal, dans ses propos introductifs plus tôt dans la journée.

L'ex Premier ministre Bernard Cazeneuve a poursuivi une réflexion juridique et politique sur le multilatéralisme et la concurrence avant d'aborder les thèmes brûlants de compliance et d'anticorruption sous les applaudissements.©A.P.

17 000 juristes d'entreprise

« Cinquante ans après sa création, l'AFJE est aujourd'hui véritablement installée comme l'association représentative des 17 000 juristes d'entreprise exerçant sur le territoire français. Elle n'a fait que croître, en s'adaptant au fil du temps à l'évolution du rôle du juriste », s'est réjouie Stéphanie Fougou désormais présidente d'honneur de l'AFJE.

De son côté, Marc Mossé a prêché pour la création d'un « chorus pour faire avancer le droit » réunissant tous les professionnels : juristes, avocats, greffiers, notaires… Il a ensuite listé les différents « chantiers » auxquels il allait s'atteler, notamment le développement nécessaire de la déontologie de la profession et l'ancrage des juristes dans la société.

Ce dernier a fini par inviter ses consœurs et confrères à profiter du gala et à célébrer un anniversaire « extra », à l'image de la célèbre chanson de Léo Ferré sortie en 1969.

Assise au premier rang entourée de Stéphanie Fougou, Marie-Charlotte Dreux, Christiane Feral-Schuhl, Bernard Cazeneuve et Frédéric Jenny, Nicole Belloubet a écouté avec attention les objectifs que Marc Mossé a fixé pour la communauté juridique. © A.P.

Le droit au fondement de l'Europe
Stéphanie Fougou et Bernard Spitz ont introduit l'après-midi de débats sur l'Europe en abordant la vision qu'en ont les jeunes juristes et l'environnement économique européen.© A.P.

L'actualité juridique et les élections européennes approchant, il a semblé essentiel à l'AFJE de faire un point sur le droit européen et son rôle dans la construction et la consolidation de l'UE à travers trois tables rondes.
« Le risque aujourd'hui est que le projet européen se dilue et finisse par sombrer. Il faut donc protéger ses fondements, le droit en premier lieu », explique Bernard Spitz, président de la commission Europe et International du Medef, dans ses propos introductifs sur l'environnement économique européen.
« Loin de prendre des positions politiques, nous estimons que le juriste est l'un des acteurs majeurs au sein des entreprises, usager et prescripteur au quotidien des règles de droit communautaire, pour développer le business de son entreprise », ajoute Stéphanie Fougou.
« Au commencement, le projet européen s'est construit sur des règles de droit », rappelle quant à lui Pierre Sellal, ambassadeur de France, président de la Fondation de France et senior counsel chez August & Debouzy.
En effet, « les juges assurent l'application des textes européens, qui sont la base de l'union européenne », confirme l'ancien magistrat Guy Canivet, président du Haut comité juridique de la place financière de Paris.
L'Europe est une communauté de valeurs et de droits mais aussi une machine productrice de normes et de régulation « pour le meilleur et parfois pour le pire, selon certains », fait remarquer Marc Mossé qui a animé la première table ronde sur la sécurité juridique.
Toutefois, Nicolas Guérin, secrétaire général d'Orange et président du Cercle Montesquieu, estime que le bilan est positif, notamment avec l'exemple du RGPD et du Code européen des télécommunications « qui montrent que parfois, l'Europe, quand elle le veut, nous fournit des outils très efficaces pour défendre notre compétitivité »

L'AFJE a réuni un panel d'intervenants variés autour de trois tables rondes pour débattre de l'importance des différents rôles du droit dans l'Union européenne. © A.P.




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer