Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

L'activité logistique tient quand même la route

le - - Immobilier

L'activité logistique  tient quand même la route
@ DR

Selon CBRE, conseil en immobilier d'entreprise, les volumes placés pour le marché locatif logistique sur les neuf premiers mois de l'année sont en recul de 14 % par rapport à 2018. Ce résultat est néanmoins au-dessus de la moyenne décennale de 12 %. Le marché francilien enregistre également un recul par rapport à 2018, contraint par un manque d'offre. Le marché de l'investissement cible toutefois une année record avec des volumes importants.

Selon l'étude de CBRE, à l'issue du 3e trimestre, le marché logistique français s'affiche en demi-teinte. Malgré un démarrage sur les chapeaux de roue en début d'année, les 2e et 3e trimestres ont enregistré une baisse successive des volumes placés. Sur les neuf premiers mois de l'année, le marché est ainsi en recul de 14 % par rapport à 2018 à 2 528 800 m² placés. Les régions de la dorsale sont en recul, tandis que les régions hors dorsale tirent leur épingle du jeu grâce à quelques opérations de grandes tailles et un dynamisme des enseignes de la grande distribution et du commerce spécialisé.

Le ralentissement est tangible par rapport aux records de 2016, 2017 et 2018, et laisse présager un atterrissage en fin d'année en deçà des performances précédentes, mais à des niveaux néanmoins au-dessus de la moyenne décennale.

Comme le précise Didier Malherbe, Executive Director activité et logistique chez CBRE, « Après une très belle année 2018 avec 4,3 millions de mètres carrés placés, 2019 s'ajuste à la baisse, principalement contrainte par un manque d'offre sur certains marchés. La demande reste soutenue sur le marché logistique français, portée par un e-commerce à la croissance exponentielle. Pour la fin d'année, nous anticipons une bonne dynamique mais qui ne permettra pas de rattraper le retard des neuf premiers mois. Eléments notables, une détente à l'offre est palpable sur certains secteurs offrant des solutions aux utilisateurs et les valeurs locatives marquent une hausse maitrisée et sélective. »

Glissement du marché francilien vers la grande couronne

Bien que la demande exprimée reste soutenue, le marché de l'activité enregistre un retrait par rapport aux années précédentes, contraint par la décrue de l'offre et le manque de développements sur certains secteurs prisés. Le marché se déplace donc vers la grande couronne qui offre des développements en neuf. Les indicateurs avancés des équipes Activité de CBRE laissent augurer d'un atterrissage au niveau de la moyenne des dix dernières années grâce à des opérations prévues au 4e trimestre. Le décollage des valeurs locatives et à la vente se poursuit dans un marché encore contraint notamment en première couronne : intra A86 les valeurs locatives ont atteint 132 euros HT HC/m²/an soit 13 % de plus en un an. Les valeurs à l'acquisition en grande couronne connaissent une croissance vigoureuse avec plus de 20 % en plus au Sud.

Le marché de l'investissement au record historique

L'attrait du segment industriel ne se dément pas ce trimestre : 2,6 milliards d'euros ont été investis sur les neuf premiers mois et 5 milliards sont attendus d'ici la fin d'année soit une hausse de 45 % par rapport à l'année passée. Selon CBRE, le marché a été porté notamment par les portefeuilles, l'attrait du e-commerce et de la logistique urbaine. La hausse des volumes s'accompagne de la compression des taux de rendement prime, qui s'approchent du seuil des 4 %.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer