AccueilActualitéL'accès à la propriété en hausse en Île-de-France

L'accès à la propriété en hausse en Île-de-France

Jean-François Buet, président de la FNAIM, se félicite de la reprise des transactions immobilières en Île-de-France, soit une augmentation de 16,6 %. Néanmoins, il s'inquiète de l'augmentation du nombre de demandes d'expulsions (+ 9,6%, en 2015).
L'accès à la propriété en hausse en Île-de-France
youtube

Actualité Publié le ,

Selon la FNAIM (organisation syndicale des professionnels de l’immobilier), 800 000 ventes de logements ont eu lieu en 2015 contre 692 000 en 2014, soit une hausse de 15,6 % en France.

« Le nombre de transactions dans le logement existant a retrouvé son niveau proche des records historiques de la première partie des années 2000 », déclare Jean-François Buet, président de la FNAIM.

Les prix des logements sont en baisse en 2015. La FNAIM observe un recul de 1,4 % en Île-de-France (-1,9 % en France). Néanmoins, la FNAIM note, au 4e trimestre 2015, une hausse des prix de 0,7 % en Île-de-France contre 1,9 % pour la France. Selon l’organisation, cette tendance à la hausse se poursuivra en 2016.

Le prix des appartements en Île-de-France enregistre une légère baisse (entre 0 % et -2 % en 2015) soit 8 413 euros le mètre carré.

Concernant le marché locatif privé, les loyers de 2015 sont en baisse par rapport à 2014. Soit 13 euros le mètre carré au niveau national (-1,1 %) contre 20,10 euros le mètre carré en Île-de-France (-0,8 %). Selon la FNAIM, la cause de cette baisse proviendrait d’une paupérisation globale de la clientèle locative.

Cette paupérisation s’illustre aussi par la hausse des expulsions locatives. En 2014, 166 064 demandes de bailleurs ont été enregistrées concernant le paiement des loyers et ou la résiliation d’expulsion.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?