AccueilDroitActualité du droitKomon Avocats : une nouvelle voie entre la France et le Japon

Komon Avocats : une nouvelle voie entre la France et le Japon

Wissam Mghazli et Olivier Fachin, associés fondateurs du cabinet Komon Avocats et de l’Association des Avocats Japonophiles (AAJ), sont allés à Tokyo et à Osaka pour renforcer leur lien avec le Japon et développer davantage leur réseau d’affaires.
Komon Avocats : une nouvelle voie entre la France et le Japon
© Komon Avocats

DroitActualité du droit Publié le ,

Le Japon a été l’un des pays ayant mis en place les mesures les plus restrictives pour l’entrée des étrangers sur le territoire afin lutter contre la crise liée au Covid-19. La réouverture des frontières, le 11 octobre 2022, a eu un effet bénéfique sur l’activité économique avec, en parallèle, une politique active de la Banque du Japon ayant relancé le cours du yen qui était en chute libre depuis plusieurs mois. Un contexte favorable qui, conjugué aux accords de libre-échange conclus avec l’Union Européenne (JEFTA), pourrait consolider cette reprise en 2023.

« Se rendre sur place dès que la conjoncture l’a permis, en octobre 2022, nous est apparu essentiel pour entretenir la relation de confiance que nous avons bâtie avec nos clients et confrères japonais. Nous renouvelons d’ailleurs nos déplacements au Japon, en février puis en novembre 2023, pour y rencontrer de nombreux confrères et entrepreneurs », indique Olivier Fachin, associé chez Komon Avocats.

Depuis sa création, le cabinet Komon Avocats intervient en droit des affaires internationales et notamment en arbitrage commercial et en négociation et prévention des risques et difficultés des entreprises. Un savoir-faire que les avocats du cabinet mettent à disposition d’une clientèle franco-japonaise.

Imprégnés par une forte culture internationale, l’idée des associés est d’ouvrir, dans un monde post Covid-19, une nouvelle voie d’échanges entre la France et le Japon et, par-là, intensifier les relations entre les entreprises des deux pays.

Des activités que les deux associés développent de concert avec l’Association des Avocats Japonophiles (AAJ), dont Olivier Fachin est président depuis 2020. Une association qui regroupe aujourd’hui plus d’une trentaine de membres français et japonais et leur offre un cadre d’échanges de qualité. L’AAJ ouvre-t-elle ainsi un cycle de conférences internationales dès le premier trimestre 2023 pour aborder des thématiques sur le droit comparé franco-japonais ou encore sur les bonnes pratiques dans les relations d’affaires entre les deux pays. Avec, comme point d’orgue, une échéance importante : la tenue d’un Business Summit à Tokyo le 14 novembre 2023, suivi de rencontres entre avocats de mêmes spécialités.

Wissam Mghazli précise : « Notre but est d’entretenir de fortes synergies avec nos confrères au Japon. Nos déplacements et nombreuses discussions donnent lieu à des échanges fructueux sur les relations d’affaires et les liens économiques et juridiques qu’entretiennent nos deux pays. ».

Une forte synergie entre les acteurs des deux pays pourrait, à moyen terme, déboucher sur la création d’un Japan Desk pour Komon Avocats.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 février 2023

Journal du03 février 2023

Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?