AccueilSport ProfessionsJOP-2024 : suspicion de travail illégal, la Solideo porte plainte

JOP-2024 : suspicion de travail illégal, la Solideo porte plainte

La Solideo a porté plainte et résilié le marché confié à une entreprise, après un contrôle de l'Inspection du travail sur l'un des chantiers des Jeux olympiques de Paris-2024, ayant mis en lumière des faits de travail illégal.
JOP-2024 : suspicion de travail illégal, la Solideo porte plainte
© Adobe Stock

Sport Professions Publié le , AP Rédaction

Les faits ont été relevés lors d'un contrôle “surprise” de l'inspection du travail le 9 juin sur l'un des chantiers connexes au village des athlètes située sur la commune de Saint-Denis. "Nous avons été mis au courant le 16 juin et les faits apparaissent suffisamment étayés et graves", a expliqué à l'AFP le directeur général de la Solideo, Nicolas Ferrand.
Il s'agirait « de moins d'une dizaine de travailleurs non déclarés », assure une source proche de l'entreprise. « J'ai donc suspendu les travaux, résilié le marché de l'entreprise en question et porté plainte », a assuré Nicolas Ferrand assurant que cet incident allait entraîner « un retard de plusieurs semaines ». « Mais le respect du droit est plus important. Et nous allons bien évidemment rattraper ce retard », a-t-il assuré.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

Journal du 15 juillet 2022

Journal du15 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?