AccueilEntrepriseJeunes diplômés : lancez-vous !

Jeunes diplômés : lancez-vous !

Une récente enquête menée par l'Edhec (business school internationale) vient de démontrer que seulement 4% des anciens élèves de la promotion 2005 tentaient l'aventure de l'entrepreneuriat.

Entreprise Publié le ,

C’est dire si la création d’entreprise ne fait pas recette chez la crème des diplômés. Plus étonnant encore, les diplômés des premières écoles du classement paraissent être les moins téméraires. En 2011, seulement deux créateurs d’entreprise à l’Escp-Eap, cinq à HEC et aucun à Advancia. Ce diagnostic a été confirmé par l’Agence pour la création d’entreprise (Apce). Selon l’organisme, un peu plus de 2 % de ceux qui ont monté leur propre affaire en 2007 sont d’anciens étudiants, dont seulement 11 % diplômés d’une grande école. Soit au total, à peine 700 personnes sur les 124 000 créateurs de moins de 35 ans que compte la France.

Un constat d’autant plus regrettable que la formation au management de haut niveau délivrée par les écoles apporte les outils indispensables pour monter une société viable. Un jeune diplômé de l’Edhec, qui vient de passer le cap de la création d’entreprise, confirme que le sésame « grande école » permet de lever des fonds plus facilement, et que la formation reçue prépare réellement à se lancer. « On aborde toutes les matières : ça nous donne une formation globale qui sensibilise aux problématiques de la création d’entreprise. On maîtrise les outils, on a les bons réflexes », a estimé Pierre.

En outre, pratiquée par la grande majorité des étudiants, l’activité associative ou les incubateurs constituent un entraînement idéal pour apprendre à gérer des pseudo-PME. En résumé, les étudiants ont toutes les armes en main.

Alors, pourquoi les écoles de management ne développent-elles pas davantage chez eux le goût d’entreprendre?

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?