AccueilEntrepriseJeanne Bordeau accompagne les entreprises dans leur "stratégie de langage"

Jeanne Bordeau accompagne les entreprises dans leur "stratégie de langage"

Jeanne Bordeau, a décidé d'aider les entreprises à réconcilier les mots et les images en créant il y a vingt-deux ans à Paris L'Institut de la Qualité de l'Expression. Agence de style consacrée au langage, elle emploie dix personnes et réalise 1,3 million d'euros de chiffre d'affaires.

Entreprise Publié le ,

A chaque métier son langage. A chaque entreprise aussi, mais il ne véhicule pas toujours l'image qu'elles imaginent. Surtout, le sens des mots évolue et celles qui n'en tiennent pas compte risquent d'être rapidement dépassées.

« Cette structure reste petite, c'est plutôt un atelier de haute couture dans lequel nous faisons intervenir des philosophes et des linguistes pour constituer une équipe consacrée à un client », a expliqué Jeanne Bordeau.

La Poste, depuis douze ans, mais aussi ventesprivees.com, la fédération française de Diététique et des PME font appel à ses services. L'Institut a également travaillé sur le cancer, permettant à ceux qui y sont confrontés, malades comme bien portants, de trouver les mots qui peuvent humaniser les situations auxquelles ils sont confrontés.

Depuis sept ans, L'Institut travaille régulièrement avec la SNCF, une entreprise à la culture d’entreprise forte, une notion loin d’être partagé par les clients.
Jeanne Bordeau a mis tout son talent dans cette entreprise. Faire bouger la vieille dame de fer sans que les cheminots aient l'impression de dérailler n'était pas gagné pour cette érudite qui, marketing oblige, jauge ses interlocuteurs à la manière dont ils perçoivent les mots rares et les références à la rhétorique grecque qu'elle excelle à employer.

« Nous avons surtout écouté les agents, a-t-elle indiqué, le récit a beaucoup plus de sens que le story telling, on ne dit pas aux entreprises ce qu'il faut dire mais comment le dire. »

Comme tous les ans, ses clients ont pu mesurer l'évolution du langage. Elle vient d'exposer, à la galerie Verneuil Saint-Pères à Paris, un des hauts lieux de la photo. Environ 800 mots, découpés dans la presse et collés sur des toiles, soit autant d'instantanés de l'air du temps.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?