Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Jean-Paul Huchon : "Nous avons un défi à relever afin qu'il y ait plus de femmes entrepreneurs"

le - - Actualité - Interview

Jean-Paul Huchon : "Nous avons un défi à relever afin qu'il y ait plus de femmes entrepreneurs"

Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional d'Île-de-France, est récemment venu encourager la création d'entreprise au féminin au Palais Brogniart, à l'occasion de la finale du concours «créatrices d'avenir», organisé par Île-de-France Active* et dédié aux femmes entrepreneurs de la région Île-de-France.

Jean-Paul Huchon, quel est le prochain défi pour la région ?

Nous avons un grand défi à relever afin qu’il y ait plus de femmes qui voient leur projet de création aboutir. Aujourd’hui, les femmes en Île-de-France ne représentent que 30% des créateurs-repreneurs d’entreprise, or, dans cette période de crise, plus que jamais, il nous faut inventer ensemble de nouvelles réponses. La création d’entreprise par les femmes constituent un levier important pour l’emploi des femmes et pour la croissance économique.


Quelle place tiennent les femmes, sur un plan économique ?

Une place centrale. Une récente étude de l’Union européenne a démontré que si la France arrivait à un taux d’emploi des femmes équivalent à celui des hommes, elle pourrait accroître son potentiel de croissance de 40%. Ce qui est un enjeu majeur et sans doute un défi que nous devons relever ensemble, parce que nous avons besoin de cette croissance. L’objectif est ambitieux et il témoigne de l’enjeu qui est au coeur de notre société et de notre système économique : parvenir à une égalité réelle entre les femmes et les hommes. Cela n’est pas seulement un devoir moral, c’est aussi une nécessité.

 

En matière d’égalité, nous sommes encore loin derrière nos voisins européens...

Un signal fort a été donné par le gouvernement avec la création d’une ministère des droits des femmes. Le comité interministériel aux droits des femmes qui s’est réuni le 30 novembre dernier a annoncé une série de mesures; tant immédiates que des réformes s’inscrivant dans le moyen terme. Elles concernent tous les pans de la société. Ce comité a réaffirmé la priorité donné à l’entrepreneuriat féminin avec l’adoption d’un plan d’encouragement et d’accompagnement qui va être mis en place. En mettant l’accent sur trois mesures dont le renforcement des moyens du fond de garantie à l’initiative des femmes. L’Île-de-France figure parmi les 5 régions pilotes pour la création d’entreprise par les femmes et nous travaillons depuis maintenant un an, avec les Caisses des Dépôts et Consignation et la Région, à construire en concertation avec vous, un plan régional d’action d’entrepreneuriat féminin, identifiant les actions prioritaires à mener sur nos territoires. Les actions spécifiques à tous les stades : émergence, accompagnement, formation, finalisation des projets, création et suivi post-création. Voilà autant d’actions et d’étapes qui seront mises en place.


Un mot sur les lauréates du concours ? Quel message souhaitez-vous leur adresser ?

Ce concours qui met en valeur la place des femmes dans le monde économique est une belle initiative. Devenir chef d’entreprise n’est pas simple. Votre chemin a pu être long et semé d’embuches. Mais votre volonté et votre ténacité a été sans failles et je vous remercie de l’exemple que vous montrez et par la suite, parce que cette volonté est un exemple pour toutes les autres femmes et les hommes aussi. Vous prouvez que notre territoire porte en lui des potentiels humains et économiques remarquables, sources d’initiatives et de développement. Initiatives que nous devons soutenir et que nous devons encourager. Je souhaite aux lauréates de cette deuxième édition toute la réussite dans leur beau projet de création et dans leur développement !  Je renouvelle également mes félicitations à toutes celles qui les accompagne.


©Conseil Régional d'Île-de-France

Île-de-France Active, association loi 1901, est un financeur solidaire au service d’une économie durable, créatrice d’emploi et de cohésion sociale en Île-de-France. Sa mission est mettre la finance au service de l’emploi et des territoires, d’accompagner, de garantir et de financer les initiatives économiques. Les publics prioritaires sont les créateurs d’entreprise qui créent leur propre emploi ainsi les entreprises à vocation solidaires et sociales, ainsi que les associations. Un réseau régional est implanté dans chaque département. Il existe à ce jour 8 associations départementales, une coordination régionale pour 70 salariés et 400 bénévoles. Île-de-France Active peut compter sur le soutien du réseau national France Active. Ses partenaires sont divers et les initiatives sont soutenues par le Conseil Régional d’Île-de-France, la Caisse des Dépôts, l’État, les 8 Conseils Généraux d’Île-de-France, le Fonds Social Européen, de nombreux partenaires privés, notamment bancaires, mais aussi des épargnants solidaires, des centaines d’actionnaires, souscripteurs ou encore donateurs.






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer