Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Insertion professionnelle des femmes issues des quartiers : la préfecture publie un guide

le - - Actualité

Insertion professionnelle des femmes issues des quartiers : la préfecture publie un guide
© D.R. - Préfecture de la région d'Île-de-France, préfecture de Paris, dans le 15e arrondissement.

La Direction régionale aux droits des femmes et à l'égalité (DRDFE) de la préfecture de la région d'Île-de-France, préfecture de Paris, vient de publier un guide méthodologique sur l'insertion professionnelle des femmes en quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV).

Les femmes vivant dans les QPV subissent une double inégalité, à la fois territoriale et sexuée. Face à l'emploi, elles sont en effet dans une situation moins favorable que les hommes vivant dans les quartiers et que les femmes des unités urbaines environnantes.

C'est pourquoi, selon la préfecture, « il est indispensable de mener des actions favorisant l'insertion professionnelle des femmes résidant en QPV. La mobilisation, l'investissement et la coordination du plus grand nombre est indispensable pour faciliter l'accès à l'emploi de ces femmes ».

Pour Michel Cadot, préfet de la région d'Île-de-France, préfet de Paris, « L'accès des femmes à l'emploi constitue un levier majeur pour leur accès à l'autonomie, au logement, aux soins et pour réduire la précarité. Ce guide méthodologique donne des clés aux acteurs de terrain pour que leurs actions participent plus efficacement à la réduction des inégalités entre les femmes et les hommes dans les QPV.»

Le guide méthodologique qui vient d'être publié « vise ainsi à aider les actrices et acteurs franciliens dans la mise en œuvre de leurs actions en faveur de l'insertion professionnelle des femmes habitant en QPV ».


Quelques chiffres sur les inégalités femmes-hommes en QPV :

- Le taux d'emploi des femmes âgées de 15 à 64 ans résidant en QPV est de 40 % (contre 48,2 % pour les hommes en QPV et 62 % pour les femmes résidant dans les unités urbaines environnantes).

- En 2014, 37 % des femmes salariées résidant en QPV sont à temps partiel (contre 30,2 % hors QPV) et pour près de la moitié d'entre elles, ce temps partiel est non choisi.

- 24 % des familles en QPV sont monoparentales contre 16 % des familles des autres quartiers. Dans 89 % des cas, le parent est une femme.

- 30 % des femmes en QPV sont immigrées : elles connaissent les mêmes difficultés vis-à-vis de l'emploi que les non immigrées mais de manière plus intense (que ce soit pour le taux d'activité, le chômage, le temps partiel).




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer