Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Insee : où les disparités de revenus et de niveau de vie sont-elles les plus marquées ?

le - - Actualité

Insee : où les disparités de revenus et de niveau de vie sont-elles les plus marquées ?
@ DR

L'Insee vient de publier ses dernières statistiques sur le revenu des Français et leur niveau de vie, qui font apparaître qu'en Île-de-France, ainsi que dans les communes denses, les disparités de revenus sont plus élevées, de même que le niveau de vie.

Si, sur le territoire métropolitain, ainsi qu'en Martinique et à La Réunion, la moitié de la population a un niveau de vie supérieur à 21 030 euros en 2017, les disparités de revenu sont plus fortes en Île-de-France, dans les deux DOM et dans les communes denses, où la pauvreté est également plus présente.

Niveaux de vie proches dans les régions métropolitaines

Selon les chiffres de l'Insee, en 2017, en France métropolitaine, en Martinique et à La Réunion, 27 875 000 ménages fiscaux, regroupant 63 938 000 personnes, ont un niveau de vie annuel médian de 21 030 euros, soit un revenu mensuel disponible de 1 750 euros pour une personne et 3 680 euros pour un couple avec deux enfants de moins de 14 ans.

Ce niveau de vie médian est plus élevé dans les régions qui concentrent plus de la moitié des très hauts revenus : l'Île-de-France et l'Auvergne-Rhône-Alpes, et le plus faible dans les Hauts-de-France, en Martinique et à La Réunion, où les taux de chômage sont plus élevés.

Dans le détail, à Paris, le niveau de vie médian est 1,8 fois supérieur à celui à La Réunion et est supérieur à 25 000 euros à Paris, dans les Hauts-de-Seine, les Yvelines et la Haute-Savoie. Inversement, il est inférieur à 19 000 euros à La Réunion et en Martinique, en Seine-Saint-Denis, ou encore dans l'Aude.

Inégalités plus importantes à Paris et dans les communes denses

Dans les communes denses, les inégalités sont plus importantes et le rapport interdécile y est de 4,2, contre 2,9 dans celles très peu denses.

Les inégalités sont plus fortes en Île-de-France, notamment à Paris et dans les Hauts-de-Seine, mais également à La Réunion et en Martinique. En Île-de-France, elles sont principalement dues aux forts niveaux de vie des plus aisés et, dans les deux DOM, aux faibles revenus des plus modestes.

La pauvreté plus présente dans les communes denses

Selon l'Insee, la pauvreté est plus importante dans les communes denses, qui affichent un taux de 18,2 % et regroupent 37 % de la population des ménages fiscaux et 46 % de la population pauvre. Ces communes se situent dans les grandes agglomérations, qui hébergent les quartiers prioritaires de la politique de la ville. À l'inverse, dans les communes peu denses, le taux de pauvreté est de 10,8 %, avec un taux de ménages fiscaux de 30 % et 21 % de population pauvre.

Variation de la composition du niveau de vie

En Île-de-France, le niveau de vie annuel moyen est de 28 100 euros et les salaires, les revenus du patrimoine et les impôts sont supérieurs à l'ensemble des autres régions métropolitaines. Dans les deux DOM, les prestations sociales représentent une part très élevée du niveau de vie annuel moyen des ménages, de 19 900 euros et dont 52 % proviennent des minima sociaux.

Dans les communes denses, le niveau de vie annuel moyen est de 25 200 euros. Dans les territoires les plus denses, qui sont souvent de grands pôles d'emploi, les revenus d'activités salariées représentent une part plus importante du niveau de vie des ménages que dans les territoires très peu denses, où les ménages tirent davantage leurs ressources des pensions et retraites.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer