AccueilDroitInscription au barreau du 95 d'une « militante »

Inscription au barreau du 95 d'une « militante »

La cour d'appel de Versailles a autorisé le 30 janvier l'inscription au barreau du Val-d'Oise de l'ancienne sénatrice EELV de Paris, Alima Boumediene-Thiery, dont l'enregistrement avait été rejeté en raison de ses activités militantes.

Droit Publié le ,

La cour a cependant posé une condition à cette inscription au barreau : Mme Boumediene-Thiery devra suivre vingt heures d'enseignement de déontologie et de réglementation professionnelle, a précisé la même source. "Nous prenons acte de cette décision de justice, qui sera bien entendue respectée par le barreau", a fait savoir Me Patrick Redon, bâtonnier de l'ordre des avocats du Val-d'Oise. Alima Boumediene-Thiery, engagée dans la défense de la cause palestinienne, avait demandé à intégrer ce barreau en avril, en s'appuyant sur un décret qui facilite l'accès des parlementaires à la profession. Le barreau lui avait opposé un refus, estimant qu'elle exerçait "un militantisme (...) contraire à l'honneur, à la probité, aux bonnes mœurs". L'ex-sénatrice avait alors saisi la cour d'appel de Versailles. Mme Boumediene-Thiery doit être jugée en septembre 2013, devant le tribunal correctionnel de Pontoise, avec six autres militants pour "provocation à la discrimination raciale, nationale ou religieuse" après une action militante menée dans un Carrefour de Montigny-les-Cormeilles (Val-d'Oise), en juin 2010. Cette action s'inscrivait dans le cadre de la "Campagne internationale BDS" ("Boycott, désinvestissements, sanctions"), contre "l'illégalité" de l'exploitation économique par Israël des territoires occupés, selon ses promoteurs. Selon l'avocat de l'ex-parlementaire, Me Didier Liger, "un appel citoyen au boycott" ne pouvait pas "constituer une violation des principes fondamentaux qui s'appliquent à la profession d'avocat". L'avocat du barreau, Me François Landon, avait estimé de son côté que "la modération, la probité et la délicatesse" sont des conditions essentielles à l'exercice de la profession d'avocat.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?