AccueilImmobilierImmobilier francilien : une activité au beau fixe et des prix en hausse en Grande couronne

Immobilier francilien : une activité au beau fixe et des prix en hausse en Grande couronne

Les Notaires du Grand Paris, qui viennent de publier leur note de conjoncture immobilière francilienne à fin février 2022, relève un bon niveau d’activité et des hausses de prix concentrées en Grande Couronne et sur le marché de la maison.
Immobilier francilien : une activité au beau fixe et des prix en hausse en Grande couronne
© Adobe Stock

Immobilier Publié le ,

Le 28 avril dernier, les Notaires du Grand Paris ont dévoilé les chiffres du marché immobilier résidentiel ancien francilien qui font ressortir des volumes de ventes toujours soutenus malgré une légère baisse et, côté prix, un tassement au cœur de l’agglomération mais des hausses soutenues en Grande Couronne.

Les volumes de ventes restent bons

Selon la note de conjoncture, 40 210 ventes de logements anciens ont été enregistrées en Ile-de-France de décembre 2021 à février 2022, et ce malgré une légère baisse de l’activité constatée depuis plusieurs mois, de 6% par rapport à la même période il y a un an.

Cependant, les notaires du Grand Paris, qui se positionnent dans une perspective historique plus large, estiment que l’activité reste encore bien orientée. En effet, les volumes de ventes dépassent de 7 % le nombre de ventes enregistrées en moyenne ces 10 dernières années. Preuve de la résilience du marché, au regard de la période exceptionnelle traversée, et ce d’autant plus que l’activité semble plus résistante en février 2022, de même que les indicateurs avancés.

Allant plus en détails, la note de conjoncture relève que le marché de la maison se replie un peu plus nettement que celui des appartements (respectivement -13% et -3% en un an), que le marché de la grande couronne a mieux résisté que celui de la petite couronne et que, depuis plusieurs mois, les volumes de ventes sont dynamiques dans la capitale. L’érosion des prix parisiens pourrait offrir de nouvelles opportunités aux acquéreurs et une nouvelle fluidité au marché.

© DR

Des prix en hausse en grande couronne, en pause à Paris

Si, en Ile-de-France, de février 2021 à février 2022, les prix des logements anciens ont augmenté de 2,4 %, les marchés et secteurs géographiques ne sont pas touchés de la même façon par cette évolution. S’agissant du marché des appartements franciliens, ses prix se stabiliser en un an (+0,5%), tiré à la baisse par le tassement des valeurs dans la Capitale. A l’inverse, sur le marché des maisons en Ile-de-France, les prix continuent d’augmenter (+6,3% en un an).

A Paris, le prix au m² des appartements anciens a reculé à 10 550 € le m² en février 2022, soit une baisse de 1,2 % en un an. D’après les prix issus des avant-contrats, la tendance baissière se prolongerait les mois suivants. Les notaires prévoient d’ailleurs un prix au m² de 10 410 € en juin 2022 dans la Capitale, soit une baisse annuelle de 2,4% et un retour au prix observé en mars 2020.

Par ailleurs, la hausse des prix des appartements atteint 4,5 % en un an en grande couronne contre 1 % en un an en petite couronne. En grande couronne, les prix continueraient d’augmenter également pour les maisons, de 7,5% en un an en juin, contre 6,7% en Ile-de-France et 5 % en petite couronne.

© DR

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 30 avril 2022

Journal du30 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?