AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisMobilités douces et modernité pour le nouveau pont Seibert
Mobilités

Mobilités douces et modernité pour le nouveau pont Seibert

Le pont Seibert construit en 1931 pour assurer la liaison entre les sites industriels de Renault sur la rive de Billancourt, l'Île Seguin et le bas Meudon, a dû être démoli en 2018 en raison de la très forte corrosion.
Mobilités douces et modernité pour le nouveau pont Seibert
© DR

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Conçu par le groupement d'architectes RCR Arquitectes, prix Pritzker 2017 et l'agence AEI, ainsi que le bureau d'études Ingerop, le pont est en reconstruction depuis 2020 pour offrir aux usagers et aux riverains un balcon sur la Seine. Il préfigure une nouvelle génération d'ouvrages d'art dont l'usage n'est pas uniquement de supporter la voirie, mais d'apporter des aménités fonctionnelles pour les habitants répondant aux nouveaux usages générés par les aménagements du site et de son environnement. Le pont Seibert est une construction structurante du paysage alto-séquanais et de la Vallée de culture. Il concourt directement à l'attractivité du pôle de destination en devenir de l'Ile Seguin.

Cet ouvrage métallique de plus de 2 000 tonnes d'acier est constitué de deux travées. La 1re travée, en bowstring, enjambe la Seine sur 100 m environ, tandis que la 2e travée, d'une longueur de 50 m, au-dessus de la RD7 s'appuie, côté Meudon, sur les deux béquilles et une culée, construites à cet effet. Le coût de sa construction s'élève à 41,5 millions d’euros HT. Elle est financée par la Ville de Boulogne-Billancourt et la SPL Val de Seine Aménagement à concurrence de 29,5 millions d’euros HT, ainsi que par le Département des Hauts-de-Seine à hauteur de 12 millions d’euros.

Trait d'union entre Meudon et l'Ile Seguin, il accueillera les mobilités douces et le passage d'un Bus à haut niveau de services (BHNS). La réalisation de cet ouvrage d'art participera au bon fonctionnement de la Seine musicale, équipement culturel départemental structurant pour le territoire alto-séquanais, en permettant une accessibilité supplémentaire depuis le tramway T2 et la rive de Meudon.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 février 2023

Journal du03 février 2023

Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?