AccueilActualitéIle-de-France : une région historiquement céréalière

Ile-de-France : une région historiquement céréalière

La région Île-de-France est bien plus agricole qu'on ne le croit. Les terres céréalières couvrent la moitié du territoire soit 1,2 million d'hectares. La filière est une part importante de l'économie francilienne. Et que serait le patrimoine de la région sans la fameuse baguette issue de cette production ?
Ile-de-France : une région historiquement céréalière

Actualité Publié le ,

Les céréales représentent les deux tiers des terres cultivées et trois millions de tonnes y sont produites chaque année avec principalement du blé tendre, du maïs, de l'orge et un peu de blé dur. Pas moins de 43 000 personnes font pousser ces cultures, les collectent et les transforment. La filière céréalière offre donc bon nombre d'opportunités d'emploi mais bien souvent méconnues.

Alliant performance et environnement, elle contribue à la qualité de vie des habitants de la région en y favorisant l'essor des activités économiques et commerciales. Les entreprises de cette filière génèrent ainsi une valeur ajoutée de près de 2 milliards d'euros.

Produites aux portes de Paris, les céréales de la région nourrissent près de 10 millions de Franciliens. La région bénéficie d'une bonne voie d'exportation grâce à la Seine, qui se fait aisément via le port de Rouen.

Avec sa production de blé tendre, l'Île-de-France est historiquement une région meunière et compte 22 moulins (certains aux dimensions internationales). La baguette, symbole de la région, est confectionnée chez les 5 200 artisans boulangers que compte la région et se vend à près d'1 milliard chaque année.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?