AccueilActualitéÎle-de-France : Six sites pressentis pour accueillir le conseil régional

Île-de-France : Six sites pressentis pour accueillir le conseil régional

Récemment, la Région a sélectionné six sites susceptibles d'accueillir le siège du Conseil régional d'Île-de-France. Installé principalement dans le 7e arrondissement de Paris, les élus et agents vont passer le périphérique afin notamment de faire des économies.
Île-de-France : Six sites pressentis pour accueillir le conseil régional
© Région Ile-de-France

Actualité Publié le ,

Voté en assemblée plénière le 21 janvier dernier, le processus de déménagement du siège du Conseil régional d'Île-de-France poursuit sa route. Le 29 mars dernier, le Comité d'hygiène et de sécurité (CHSCT) de la Région avait adopté les critères préalables au choix du futur site : son accessibilité, sa sécurité, sa disponibilité, son rapport qualité-prix, mais aussi différentes caractéristiques relatives à son environnement et aux bâtiments.

Dans un entretien au Courrier du Parlement donné début mars, la présidente de Région affirmait : « L’Île-de-France change et le Conseil régional doit changer avec elle. Le déménagement au-delà du périphérique est symbolique de la nécessité d’un rééquilibrage à l’Est. Il est aussi nécessaire car je veux une région au train de vie sobre. Aujourd’hui, les bureaux de la région Île-de-France sont disséminés sur dix sites au cœur de Paris, dont sept hôtels particuliers, soit un patrimoine de 250 millions d’euros. À ceci s’ajoutent plusieurs immeubles en location dans les plus beaux quartiers de la capitale pour plus de 26 millions d’euros de loyer par an. »

Un mois plus tard, soit le 8 avril, une nouvelle étape a été franchie, avec la sélection de 6 sites susceptibles d’accueillir le futur siège du Conseil régional. Des hypothèses qui, toutes, conduiront élus et agents à quitter le 7e arrondissement de Paris et à franchir le périphérique. Direction Bagnolet (93), Maisons-Alfort, Ivry-sur-Seine (94), Saint-Denis ou Saint-Ouen (93). Le calendrier sera serré puisque le déménagement devrait intervenir à mi-mandat, soit en 2018.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?