AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisÎle-de-France Mobilités va acquérir une cinquantaine de bus hydrogène

Île-de-France Mobilités va acquérir une cinquantaine de bus hydrogène

Une cinquantaine de bus à hydrogène vont être achetés par Île-de-France Mobilités, afin d’accélérer la transition écologique entamée par le groupe.
Île-de-France Mobilités va acquérir une cinquantaine de bus hydrogène
© Adobe Stock

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le , Clément Maillard

En s’associant à deux nouveaux projets d’écosystèmes territoriaux d’hydrogène, et en lançant une procédure d’acquisition pour acheter une cinquantaine de bus hydrogène standard pour un montant de 48 millions d’euros à partir de 2024, Île-de-France Mobilités poursuit sa politique de transition énergétique. Ce changement, qui s’inscrit dans un passage à une mobilité plus verte des bus dans l’ensemble de la zone francilienne, fait ainsi de la région Île-de-France une référence mondiale du transport public urbain routier très bas carbone. Presque 4 millions de déplacements quotidiens sont ainsi réalisés en bus, que cela soit pour des trajets complets ou en partie en bus.

Des bus hydrogène pour accélérer la transition écologique

Pour accompagner le mouvement, Île-de-France Mobilités a décidé de renouveler massivement la flotte francilienne de bus et de cars. Une initiative prise pour développer un réseau de bus propres, et donc réduire les émissions de polluants atmosphériques locaux et de gaz à effet de serre. La transition énergétique des réseaux en matière de bus s’appuie actuellement sur les deux technologies les plus intéressantes et les plus matures : le biométhane et l’électrique. Ce qui donne lieu à la conversion des centres opérationnels bus à ces énergies, afin d’accueillir des bus propres. Un cercle vertueux, que le réseau met en place.

Par ailleurs, Île-de-France Mobilités poursuit également l’expérimentation de nouvelles technologies, notamment celle de la filièrehydrogène. Après un projet à Versailles, IDF Mobilités s’est associé à deux nouveaux projets.

Deux nouveaux projets autour de l’hydrogène

Le premier est appelé « H2 Créteil ». Porté par le Sipperec, en lien avec le groupe Suez, il prévoit l’installation d’un électrolyseur produisant de l’hydrogène vert à partir de l’électricité produite par la combustion des déchets ménagers, au sein de l’unité de valorisation énergétique de Créteil. Ce projet, qui bénéficiera du soutien d’autres collectivités, à savoir l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) et la région Île-de-France, s’appuiera principalement sur l’utilisation de 17 bus hydrogène achetés par Île-de-France Mobilités d’ici 2024. Second projet, « Vallée Sud Hydrogène » est lui porté par l’EPT Vallée Sud Grand Paris, avec la société Hynamics, et repose sur la construction de deux sites de production et/ou distribution d’hydrogène vert. 30 bus devraient ici être déployés entre 2024 et 2026.

Pour mener à bien ces projets, Île-de-France Mobilités va lancer une procédure d’acquisition, par l’intermédiaire de la centrale d’achat du transport public, afin d’acheter jusqu’à 47 bus hydrogène standard pour un montant qui s’élève donc à un peu moins de 50 millions d’euros, une somme qui inclue des prestations de maintenance des véhicules.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

Journal du 15 juillet 2022

Journal du15 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?