AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisÎle-de-France Mobilités crée 1600 places de vélos dans 12 gares et stations

Île-de-France Mobilités crée 1600 places de vélos dans 12 gares et stations

Avec un budget de 3 millions d’euros, Île-de-France Mobilités va créer 1 600 places supplémentaires de vélos, dans 12 gares et stations de la région.
Île-de-France Mobilités crée 1600 places de vélos dans 12 gares et stations
© Adobe Stock

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Pour remplir son objectif de proposer aux Franciliens une mobilité plus verte, à travers 140 000 places de parking vélos aux abords des gares et stations du réseau d’ici 2030, Île-de-FranceMobilités a débloqué un budget de 3 millions d’euros. Un montant qui servira à créer 1 600 emplacements pour les cyclistes d’ici à 2023 majoritairement, des nouvelles places qui seront à retrouver dans 12 gares et stations de la zone IDF.

Une démarche qui s’inscrit dans l’ambition forte de l’entité de développer massivement la pratique du vélo en Île-de-France. Depuis février 2020, un « schéma directeur de stationnement vélo en gare » a été adopté, indique l’organisme, afin d’équiper toutes les gares et stations en places sécurisées de vélo, que cela soit en consigne ou en libre accès.

10 000 places de vélos déjà existantes

Le chiffre de 140 000 places se découpe comme suit : 40 000stationnements sont déjà en cours de réalisation, sur les lignes 15, 16, 17 et 18 du métro. Le reste concerne les emplacements visés d’ici 2030, soit 100 000 places en projet. En attendant cette échéance, plus de 10 000 stationnements pour vélo existent déjà. De plus, 4 000 places sont en construction et devraient être livrées dans les prochains mois. Ces parkings vélo en libre accès sont gratuits, et ceux fermés et sécurisés le seront pour tous les abonnés annuels, détenteurs du passe navigo, passe senior annuel, ou l’Imagine’R des étudiants et scolaires. Pour les usagers qui ne disposent pas d’un abonnement à l’année, plusieurs tarifs sont proposés. Des prix plutôt attractifs, avec 30 euros pour un forfait sur 12 mois, ou encore un montant mensuel de 10 euros, quand la journée coûtera 4 euros aux utilisateurs.

200 places de vélos à Bagneux-Lucie Aubrac, 169 à Saint-Ouen

Pour ce qui est des 1 600 stationnements à venir, Île-de-France Mobilités a aussi dévoilé sa répartition. Ainsi, la station Bagneux-Lucie Aubrac, située sur la ligne 4, va recevoir 200 places supplémentaires (235 places au total). La livraison est prévue pour l’été 2023. Ensuite, parmi les ajouts importants, on retrouve les 212 emplacements de l’arrêt Laplace sur le RER B. La livraison est de même prévue à l’été 2023. Neuilly-Plaisance (RER A) verra la construction de 144 stationnements pour avril 2023. De quoi porter à 501 places la capacité d’accueil de la station, la plus importante des douze concernées. Fontenay-sous-Bois (RER A), avec 140 places prévues pour l’été 2023, et Palaiseau (RER B), 94 stationnements livrés à la même échéance, complètent les stations du RER qui recevront des parking vélos.

La station Aimé Césaire (ligne 12) disposera de 160 places en 2023, quand Mairie de Saint-Ouen, sur les lignes 13 et 14, profitera de 169 emplacements, à l’aube de l’année 2024. La station Mairie des Lilas (ligne 11) aura elle 198 places supplémentaires, livrées fin 2023. Enfin, plus petite station de la liste, Angerville, dans l’Essonne, recevra… 24 stationnements de vélo. Arrivée prévue au printemps 2023.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

Journal du 15 juillet 2022

Journal du15 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?