AccueilRégion Île-de-France & Grand ParisÎle-de-France Mobilités adopte sa feuille de route

Mobilité Île-de-France Mobilités adopte sa feuille de route

Île-de-France Mobilités a adopté lors de son récent Conseil d'administration une feuille de route ambitieuse : augmentation des moyens pour la sécurité, déploiement de 500 bus supplémentaires et de nouveaux services.
Île-de-France Mobilités adopte sa feuille de route

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Île-de-France Mobilités poursuit son programme de modernisation de la tarification francilienne en actant le principe d'une grille de tarifs simplifiée, en décidant la généralisation à toute l'Ile-de-France du “Liberté +”, un nouveau service qui permet de se déplacer en transports en commun et d'être prélevé le mois suivant pour les déplacements effectivement réalisés, à compter de fin 2022, en proposant un tarif maximum de 4 euros pour tout ticket vendu par carnet de 10 (et 5 euros à l'unité), et ce dès le premier trimestre 2022. Les tarifs inférieurs à ces plafonds restent inchangés en 2022.

L'objectif de cette nouvelle mesure « est d'encourager les Franciliens à utiliser les transports en commun et de ne pas créer de d'inégalité territoriale ni d'injustices tarifaires ». En parallèle, Île-de-France Mobilités continue d'étendre les services rendus disponibles sur son application, en permettant l'achat et la validation sur la majorité des smartphones Android dès 2022. « Ces solutions innovantes permettront d'accompagner la fin progressive de la vente des tickets magnétiques et leur remplacement par des produits disponibles sur carte Navigo ou smartphone. »

Davantage de moyens dédiés à la sécurité

Depuis 2016, Île-de-France Mobilités a financé le recrutement de 1 000 agents de sécurité supplémentaires pour la SNCF, la RATP et le réseau bus Optile, financé à hauteur de 8,5 millions d'euros la création d'un Centre régional de coordination opérationnel de sécurité (CCOS), généralisé la vidéoprotection aussi bien dans les trains, les tramways, les bus que dans les gares, et les stations de métro, lancé un partenariat avec la Gendarmerie nationale pour déployer des réservistes dans les trains et les bus de grande couronne (ce sont 2000 patrouilles au total qui sont ainsi déployées chaque année) et des caméras piétions pour les agents des services internes de sécurité.
Ce sont ainsi quelque 150 millions d'euros qu'Île-de-France Mobilités consacre chaque année à la sécurité. Les prochaines étapes permettront d'assurer encore plus de sûreté aux usagers franciliens en renforçant les moyens pour lutter contre les incivilités et la délinquance dans les transports, avec notamment une augmentation de 1000 agents de sûreté et le lancement d'expérimentations utilisant l'intelligence artificielle.

L'acte 2 du plan bus

Cinq cents bus supplémentaires viendront en renfort des 10 500 desservant déjà tous les territoires régionaux. Depuis 2016, Île-de-France Mobilités a renforcé l'offre sur près des deux tiers des lignes en grande couronne, soit près de 1 000 lignes sur environ 1 500. Sur tout le territoire francilien, près de 1 000 bus supplémentaires ont été déployés dans le cadre de l'acte 1 du plan. Île-de-France Mobilités propose un plan d'actions pour développer l'acte 2 du plan bus pour les cinq prochaines années à venir (2022-2026) avec, par exemple, le renforcement de l'offre bus en Île-de-France, la poursuite du déploiement du Transport à la demande (TàD), la poursuite du développement des lignes express et le renfort de nouvelles lignes Noctilien.

Faciliter l'accès au Vélo à assistance électrique (VAE) en proposant de nouveaux services vélo pour les franciliens. Lancé il y a deux ans par Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France et présidente d'Île-de-France Mobilités, Véligo Location a su s'imposer comme la référence de service de location longue durée de vélo électrique, et séduit de plus en plus de franciliens : La flotte a été portée à 20 000 vélos et bientôt 500 vélos cargo (260 livrés). Plus de 37 000 franciliens sont abonnés à ce service de location longue durée (dont 97% de convertis à davantage de vélo-mobilité et les deux tiers souhaitent s'équiper).
Île-de-France Mobilités a, par ailleurs, pour objectif de doubler le nombre de vélos à assistance électrique, pour atteindre 40 000 vélos, de créer nouveaux services type “Véligo Location” pour des publics ciblés : les lycéens, les entreprises ou les collectivités territoriales, des services aux usagers (ateliers de réparation, conseil)…

Partage
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?