AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisÎle-de-France : Les transports en commun devraient coûter plus cher en 2023

Île-de-France : Les transports en commun devraient coûter plus cher en 2023

C’est la conséquence de la hausse des prix de l'électricité et du carburant. La région Île-de-France étudie la possibilité d’une hausse du passe Navigo à 90 €. L’augmentation concernerait aussi le prix du ticket de métro, passant ainsi à 2,30 €.
Île-de-France : Les transports en commun devraient coûter plus cher en 2023

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

En pleine période d’inflation, c’est une très mauvaise nouvelle pour le pouvoir d’achat des Franciliens. À partir de janvier prochain, les transports en commun d’Île-de-France vont coûter plus cher aux usagers. Face à la hausse des prix de l'électricité et du carburant, Ile-de-France Mobilités (IDFM) envisage d’augmenter significativement le prix du pass Navigo et du ticket de métro. D'après une délibération de l’organisme, le ticket de métro vendu à l'unité devrait coûter 2,30 €, contre 1,90 € actuellement, soit une hausse de 21 %. Le carnet de 10 tickets dématérialisés va également augmenter à 17,90 €, au lieu de 14,90 €. L’abonnement mensuel au pass Navigo pourrait, quant à lui, passer à 90 €, contre 75,20 € aujourd'hui. Pas de hausse envisagée à ce stade pour les forfaits jeune Imagine R.

Ces décisions d’augmenter les titres de transports franciliens doivent être soumises au conseil d'administration d'IDFM, le 7 décembre prochain.

Une décision « socialement inacceptable »

« Le blocage du Gouvernement dessine la voie d'un passe Navigo à 90 euros », ce qui serait « socialement inacceptable », écrit Valérie Pécresse dans une lettre aux administrateurs de la structure, datée du 25 novembre dernier. Elle y évoque « un contexte inédit d'envolée des coûts de fonctionnement des transports franciliens, liée à la crise énergétique ».

Face à cette situation, « des discussions sont en cours, nous verrons dans les prochains jours et prochaines semaines comment on peut aider », indique le Gouvernement, par la voix de son ministre des Transports, Clément Beaune.

Cette augmentation de prix doit permettre à IDFM d'enregistrer 440 millions d'euros de recettes supplémentaires, qui serviront notamment à lancer les essais sur les nouvelles lignes et à payer la facture énergétique qui devrait exploser l'année prochaine.

Partager :
Articles similaires
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 février 2023

Journal du03 février 2023

Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?