AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisIl y a moins de médecins en Île-de-France

Il y a moins de médecins en Île-de-France

Le déclin démographique se confirme avec 479 médecins de moins en 18 mois, selon L'Union régionale des professionnels de santé – médecins libéraux Île-de-France.
Il y a moins de médecins en Île-de-France
@ Adobe Stock

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Dans cette période de crise sanitaire particulièrement marquée par le besoin en médecins, l'Île-de-France continue à enregistrer des départs sans remplacements de médecins libéraux. Dans les 18 derniers mois, 1 767 médecins ont cessé d'exercer en Île-de-France, contre 1 288 nouvelles installations, ce qui laisse un déficit de 479 médecins.

Le constat est général dans la grande majorité des spécialités médicales et sur l'ensemble des départements, on note notamment moins 230 médecins généralistes, avec des déficits plus marqués dans les Yvelines et en Seine-Saint-Denis ; moins de 249 médecins spécialistes non remplacés avec des déficits plus marqués dans le Val d'Oise, et par discipline dans les spécialités de dermatologie, ophtalmologie, rhumatologie et ORL.

Cette situation n'est pas nouvelle, elle était prévisible, annoncée et répétée notamment lors du cri d'alerte de l'URPS médecins en 2019. La pyramide des âges des médecins libéraux en exercice reste alarmante,
48 % ont plus de 60 ans, laissant présager encore pour les années qui viennent de nombreux départs à la retraite et une baisse aiguë du nombre de médecins sur leterritoire francilien.

Partager :
Articles similaires
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 juin 2022

Journal du24 juin 2022

Journal du 17 juin 2022

Journal du17 juin 2022

Journal du 10 juin 2022

Journal du10 juin 2022

Journal du 03 juin 2022

Journal du03 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?