Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

IDF : l'activité des PME sur l'année 2019 et au premier semestre 2020

le - - Entreprise - Chiffre

IDF : l'activité des PME sur l'année 2019 et au premier semestre 2020
DR

In Extenso “Finance et Transmission” vient de publier la 4e édition de “Régions & Transmission : panorama des cessions et acquisitions de PME”, en partenariat avec Epsilon Research, qui souligne l'impact de la crise sanitaire sur l'activité M&A des PME en France.

Le leader du conseil en fusions/acquisitions pour les TPE-PME, In Extenso Finance et Transmission, vient de publier son étude nationale portant sur l'analyse des 825 opérations effectuées en 2019 et celle des données de marché pour le premier semestre 2020. Cette étude permet de décrypter l'évolution des opérations de cession majoritaire des PME dont la valorisation est comprise entre 1 et 50 millions d'euros, région par région et secteur d'activité par secteur d'activité.

Volume de transmission d'entreprises réduit de moitié

L'étude fait état d'une réduction de moitié du volume de transmission d'entreprises depuis le début de l'année, avec une baisse marquée depuis mars 2020. Ainsi, 52 % des opérations réalisées, durant le premier semestre 2020 dans la région Île-de-France, concernent des sociétés de secteurs d'activité qui ont été surperformants en 2020, notamment dans les secteurs “logiciels et services informatiques” et “services. Financiers”.

Par ailleurs, le nombre de transactions entre les premiers mois de l'année 2020 et ceux de 2019 a diminué de 46 %, une diminution observée dans toutes les régions, sur tout le premier trimestre et qui s'est accélérée à partir du mois de mars.

Au-delà de la crise sanitaire et économique, la variation des chiffres entre les régions peut s'expliquer par le dynamisme particulièrement important sur le marché des transmissions d'entreprise en 2019 et dont certaines régions, comme l'Île-de-France, ont particulièrement bénéficié. En outre, certaines régions ont été plus résilientes que d'autres grâce à des secteurs d'activité particulièrement dynamiques.

Le dynamisme de l'année 2019

L'année 2019 a été une année particulièrement dynamique pour la région Île-de-France, avant la crise du Covid-19, sur le marché des transmissions de petites et moyennes entreprises en Île-de-France. Entre 2018 et 2019, le nombre de transactions sur ce territoire avait même augmenté de 22 %. En 2019, elle enregistre près de 334 transactions, pour une valorisation globale de 3 142 millions d'euros, devenant la région la plus active en matière de cessions et acquisitions de PME : elle représente 38 % du volume global de transactions en France tout en accueillant 24 % des PME nationales.

Le marché des valorisations comprises entre 1 et 5 millions d'euros a été le plus porteur dans la région et, s'élevant à 47 %, s'est aligné sur le taux observé au niveau national qui est de 50 %.

S'agissant des secteurs d'activités les plus représentés en nombre d'opérations, les Télécommunications, Médias & Technologies (TMT) et les Services aux Entreprises et Particuliers structurent le volume des transactions dans la région, avec respectivement 145 et 111 opérations en 2019.

Par ailleurs, concernant les acquéreurs étrangers, la région Île-de-France en attire, de manière stable par rapport à l'année 2018, 22 %. Parmi les 78 % d'acquéreurs français, 71 % sont situés sur le même territoire.




Jean-Paul VIART
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer