Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Hugues Galambrun : Septeo à la pointe de l'intelligence artificielle

le - - Entreprise - Vie des entreprises

Hugues Galambrun : Septeo à la pointe de l'intelligence artificielle
@ DR

Pionnier en matière d'innovations technologiques pour les acteurs du droit, de l'immobilier et de l'informatique, le groupe Septeo consolide ses expertises et son leadership sur ses marchés historiques en faisant l'acquisition de Softlaw, start-up française spécialisée dans l'analyse automatisée des contrats pour les professionnels du droit. Hugues Galambrun DG du groupe détaille cette opération.

Affiches Parisiennes : Septeo vient de faire l'acquisition de Softlaw, une legaltech qui fait parler d'elle dans les milieux juridiques depuis quelques années… Pouvez-vous nous la présenter ?

Hugues Galambrun : Softlaw est une start-up du droit qui développe l'analyse des contrats pour les professionnels du droit, à travers deux choses essentielles. Pour résumer, elle traite d'un côté l'analyse des clauses dans le contrat et de l'autre côté, tout ce qui a trait au data mining, c'est-à-dire à la reconnaissance des entités nommées dans les contrats.

Ces deux aspects sont évidemment très importants pour l'ensemble de nos clients, notaires, avocats et juristes d'entreprises. Pour ces professionnels du droit, l'analyse de contrats constitue souvent l'activité première. Nous leur permettons ainsi des gains de temps inestimables au travers de ces algorithmes d'intelligence artificielle dans l'analyse de leurs contrats.

A.-P. : Comment est venue cette idée d'achat de Softlaw ?

H. G. : Notre démarche est guidée par l'observation des usages de nos clients. Depuis plusieurs années, nous regardons comment les juristes d'entreprise, les avocats et les notaires traitent leurs volumes de contrats. C'est pourquoi, nous avons créée depuis18 mois déjà, notre département “Intelligence artificielle” spécialisé dans l'analyse de contrats. Nous avions même développé et présenté notre produit “Smart Doc” lors de la Legaltech Week de New York en février dernier.

Tout en développant nos outils internes, nous avons observé ce qui se faisait sur ce marché. Dans ce contexte, Softlaw est donc apparu tout naturellement comme un acteur de choix pour renforcer notre expertise en IA.

A.-P. : Peut-on illustrer l'utilisation des produits de Softlaw par quelques exemples ?

H. G. : Prenons l'exemple de l'analyse d'un compromis de vente par le notaire. Grâce au moteur Solftlaw, il va pouvoir analyser toutes les entités nommées et remplir automatiquement son dossier de vente Genapi : le vendeur, l'acheteur, le prix de vente de la parcelle, etc. Toutes ces informations importantes du dossier vont venir renseigner automatiquement la base de données du notaire, ce qui lui permettra évidemment de gagner un temps considérable.

Pour un juriste d'entreprise ou un avocat, spécialisé en droit commercial, cette solution s'appuyant sur l'IA, simplifie la recherche de clauses spécifiques, de dates d'échéance, des parties, des montants, des indexations, des taux d'intérêt, etc…
La recherche d'entités nommées alimente également les dossiers de l'avocat ou du juriste d'entreprise utilisant nos solutions (Secib ou Legal Suite).

A.-P. : Avec cette acquisition, vous vous positionnez nettement dans le développement de l'intelligence artificielle ?

H. G. : Oui, clairement. Nous allons réunir les spécialistes de Septeo et ceux de Softlaw pour constituer une équipe exclusivement dédiée à l'intelligence artificielle pour les professionnels du droit. Cette équipe sera sans doute l'une des plus importantes sur le plan européen et mondial.

A.-P. : Septeo est aujourd'hui un groupe international. La solution Softlaw pourra aussi être utilisée en droit étranger ?

H. G. : Oui, tout à fait. Elle est d'ores et déjà applicable à tous les contrats en langue anglaise. Elle a donc vocation à être utilisée par les clients de Legal Suite, Secib et Genapi présents en Europe, en Amérique du Nord et au Moyen-Orient.

À propos de Softlaw

Créée en 2015, Softlaw est la première société en France à s'être spécialisée sur l'analyse automatisée de contrats. Softlaw développe une solution de gestion et d'audit automatisés de contrats, assistée par l'IA. En 2015, Softlaw reçoit le prix de l'innovation décerné par l'incubateur du barreau de Paris. La société est dirigée par Sandrine Morard, fondatrice de Softlaw.

À propos du groupe Septeo

Acteur majeur en matière de technologies au service des professionnels du droit (avocats, juristes d'entreprise, notaires), des gestionnaires de biens immobiliers et des DSI, Septeo déploie son expertise en France et dans le monde, auprès de 10 000 clients et plus 120 000 utilisateurs.



Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer