AccueilDroitActualité du droitHajj 2022 : des réservations compliquées par le nouveau système d’attribution des visas

Hajj 2022 : des réservations compliquées par le nouveau système d’attribution des visas

Le nouveau système d'attribution des visas pour le Hajj 2022, mis en place par le royaume d'Arabie Saoudite, a entraîné des difficultés de réservations pour les musulmans de France.
Hajj 2022 : des réservations compliquées par le nouveau système d’attribution des visas
© Adobe Stock

DroitActualité du droit Publié le , Chems-eddine HAFIZ Recteur de la Grande Mosquée de Paris

Après deux années (2020 et 2021) de pandémie de Covid-19, les français, ainsi que tous les étrangers de confession musulmane, n’ont pu accomplir leur pèlerinage à La Mecque. Pour accomplir le Hajj en 2022 (pèlerinage à la Mecque et 5e pilier de l’islam)les musulmans de France ont dû passer par la plateforme numérique Motawif, mise en place par les autorités saoudiennes.

Au cours de la semaine du 13 juin, cette plateforme Motawif a sélectionné par tirage au sort 9200 français qui ont ainsi obtenu un visa leur permettant d’accomplir leur pèlerinage à la Mecque.

Cette plateforme est maintenant fermée et aucune délivrance de visas n’est désormais possible.

La Grande Mosquée de Paris regrette le manque de communication sur le nouveau système

La Grande Mosquée de Paris, considérant les difficultés engendrées par ce nouveau système, a mis en œuvre une communication adaptée pour donner les explications nécessaires aux fidèles désorientés par la carence d’informations ces dernières semaines.

Il a notamment été indiqué que, dorénavant, les autorités saoudiennes, par le biais de la plateforme gouvernementale Motawif, délivrent directement les visas et organisent le pèlerinage à La Mecque, comprenant les déplacements, l’accueil, l’hébergement et l’accompagnement sur les lieux saints.

Hajj 2022 : moins de visas pour les musulmans de France

Il est regrettable que ce changement important et soudain de la procédure n’ait pas fait l’objet d’une communication suffisante en direction des musulmans de France. Par ailleurs, il a été constaté que le nombre de visas accordés à la France a été drastiquement réduit.

Consciente que le royaume d’Arabie Saoudite se devait d’adapter ses procédures à la situation sanitaire mondiale encore fragile, la Grande Mosquée de Paris espère que les autorités saoudiennes sauront à l’avenir, et pour le bien des musulmans, tirer toutes les conséquences des difficultés occasionnées par le nouveau système de délivrance des visas et en augmenter le nombre.

La Grande Mosquée de Paris indique adresser ses sincères félicitations aux pèlerins qui ont bénéficié de leur visa par le biais de la plateforme Motawif.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 juillet 2022

Journal du01 juillet 2022

Journal du 24 juin 2022

Journal du24 juin 2022

Journal du 17 juin 2022

Journal du17 juin 2022

Journal du 10 juin 2022

Journal du10 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?