Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Grand Paris Express, le gouvernement annonce le nouveau calendrier

le - - Actualité - Région Île-de-France & Grand Paris

Grand Paris Express, le gouvernement annonce le nouveau calendrier
© A.P. - Chantier de la ligne 15 Sud en gare de Clamart.

Récemment, le Premier ministre, Édouard Philippe, et la ministre des Transports, Élisabeth Borne, ont confirmé la réalisation de l'intégralité des lignes du Super métro d'ici à 2030.

«Un calendrier réaliste, tenable, mais extrêmement tendu », a estimé le Premier ministre un mois après le premier séminaire du Grand Paris Express organisé par Matignon. Ces arbitrages, plusieurs fois repoussés, étaient attendus depuis longtemps.

Des priorités ont été annoncées pour une mise en service à horizon des Jeux olympiques 2024 : la ligne 14 au nord et au sud jusqu'à Orly, la ligne 15 Sud, ainsi que le tronçon commun entre les lignes 16 et 17. Sans oublier, toujours à cette échéance, la ligne 16 depuis Le Bourget RER jusqu'à Clichy-Montfermeil, respectant la parole présidentielle de l'automne dernier.

La ligne 18 ira jusqu'à Saclay en 2027, avec un appel aux financements privés. Quant à la ligne 17, que nombreux estimaient menacée par le Charles-de-Gaulle Express, elle arrivera en deux temps : d'abord, jusqu'au triangle de Gonesse en 2027 puis au Mesnil-Amelot, et donc à Roissy, en 2030. La ministre des Transports, Élisabeth Borne, a ainsi promis un marché de génie civil dès début 2019 afin de réaliser, dans les temps, la gare du Bourget-Aéroport, à proximité duquel se trouvera le village des médias pendant les JO. Les lignes 15 Est et Ouest, qui doivent notamment passer par La Défense et la ligne 16 entre Clichy-Montfermeil et Noisy-Champs seront reportées à 2030 car elles demandent des réalisations plus délicates.

La présidente de Région reste vigilante

Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, "prend acte de l'engagement du Gouvernement de maintenir l'intégralité des lignes et des gares prévues. Néanmoins, elle ne peut se satisfaire du nouveau calendrier présenté car il est de nature à porter atteinte à un grand nombre de projets phares pour la Région et pour la France. Il en va notamment de la création d'un grand cluster de recherche sur le plateau de Saclay, qui nécessite l'arrivée de nouveaux transports collectifs bien avant l'échéance de 2027 fixée pour la ligne 18 par le Premier ministre, au risque de compromettre l'essor de ce territoire qui a vocation à devenir le moteur technologique de la France. Il est crucial que ce nouveau calendrier du Grand Paris Express ne décourage pas les maires de poursuivre sur leur territoire les créations de logements et d'emplois qui sont si nécessaires aux Franciliens. La Région interpelle le Gouvernement pour que les engagements du Plan État-Région soient tenus, afin que les Franciliens ne subissent pas dans les 5 ans qui viennent la triple peine : ni Grand Paris Express ni nouvelles lignes du quotidien ni modernisation du réseau existant."




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer