AccueilEntrepriseVie des entreprisesGoogle au Salon des Maires pour développer le bien-être numérique dans les territoires

Google au Salon des Maires pour développer le bien-être numérique dans les territoires

Yannick Siveton est le responsable du programme Google Atelier numérique. Il était présent au Salon des maires et des collectivités locales pour présenter les solutions numériques de Google aux élus locaux et leur faciliter l’accès à internet.
Yannick Siveton, responsable du programme Google Atelier numérique.
© AP - Yannick Siveton, responsable du programme Google Atelier numérique.

EntrepriseVie des entreprises Publié le , Propos recueillis par Boris Stoykov

Affiches Parisiennes : Pouvez-vous vous présenter ?

Yannick Siveton : Je suis le régional manager des ateliers numériques Google. Je gère les régions Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur.

A.- P. : Que faites-vous au Salon des maires et quel est le programme Google Atelier numérique ?

Y. S. : Nous venons à la rencontre des collectivités territoriales. Nous présentons aux maires des différentes communes, aux intercommunalités et à tous les réseaux d'initiative, le programme des outils numériques Google. Ces ateliers, accessibles à tous, sensibilisent sur des sujets variés comme le marketing digital, le développement personnel, la cyber sécurité, l'intelligence artificielle, etc. Les ateliers sont accessibles, sans frais, en visio ou en présentiel. Nous avons amené sur notre stand le van avec lequel nous nous déplaçons en région. Nous avons la possibilité d'aller directement chez les partenaires avec lesquels nous travaillons, comme Pôle Emploi, les CCI, les CMR ou des collectivités, des villes, potentiellement des intercommunalités.

Ils pourront appeler tous les socioprofessionnels des territoires à assister à ces ateliers, organisés autour d’un coach.

A.- P. : La France serait-elle un désert numérique ?

Y. S. : Non, même s’il y a encore des disparités entre les territoires. Certains sont plus avancés que d'autres sur la partie inclusion numérique et sur les installations, comme la fibre, par exemple. Sur la région Bourgogne Franche-Comté, on a encore des territoires où, seule une personne sur trois a accès à la fibre. Au contraire, dans d’autres départements, comme la Loire, les dispositifs ont été très poussés et beaucoup de personnes ont accès au haut débit.

A.- P. : À qui votre programme s'adresse-t-il exactement ?

Y. S. : On est plutôt sur l'utilisation de l'Internet, c'est-à-dire faire ses premiers pas de recherche en ligne et la méthode pour effectuer une recherche. On a des thématiques comme “Comment gérer sa boite mail” et tous les sujets importants, pour arriver à un bien-être numérique.

A.- P. : Combien avez-vous de vans destinés à sillonner la France ?

Y. S. : Nous avons cinq vans qui sillonnent le pays. Ils sont basés à plusieurs endroits du territoire. Le van que vous allez retrouver en région Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne- Rhône Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur est situé à Saint-Etienne. Le but, c'est vraiment de faire le moins de kilomètres possibles, pour réussir à réduire au maximum notre empreinte carbone.

A.- P. : Qu'attendez-vous des élus de nos collectivités ?

Y. S. : De comprendre tous les enjeux de leur territoire et de nous les faire remonter. Le but, c’est de proposer des ateliers qui sont en cohérence avec ce qui se passe sur les territoires. C'est important d'avoir ce point de vue intérieur pour mieux comprendre les besoins et faire en sorte que les ateliers répondent aux sujets que les élus aussi ont amené sur notre table.

A.- P. : En sillonnant la France, avez-vous déjà croisé des gens qui ne connaissaient pas Google ?

Y. S. : Très peu. Google est un acteur très connu, mais on a encore des territoires où des personnes n'utilisent pas du tout d’ordinateur. Il y a tout un travail à faire avec les conseillers numériques des mairies, des départements et des régions pour apprendre à utiliser l’outil. Ensuite, les premiers pas sur internet se font assez facilement, grâce à de nombreuses solutions, comme Google.

A.- P. : Quelles sont vos cibles ? Les créateurs d'entreprise ?

Y. S. : Les ateliers du programme ont plusieurs cibles, les demandeurs d'emploi, les créateurs d'entreprise, les start-up en formation, les entreprises déjà existantes. Sur la partie “création d'entreprise”, nous avons deux formats. D’abord, un gros panel d'ateliers collectifs aborde le marketing digital et la partie lancement : comment créer un site internet ? Comment optimiser un site de vente en ligne, etc. On a des sujets comme la cybersécurité en télétravail, la partie référencement, les impacts sur les réseaux sociaux, comment maîtriser son image de marque par exemple. Ensuite, on met à disposition des coachs, disponibles au numéro de hotline – 01 76 21 52 00 –, pendant une heure, pour aborder les problématiques d’un sujet spécifique. Le coach va vous aider, vous conseiller sur comment mieux aborder vos problèmes, donne un axe de travail pour continuer à travailler sur son déploiement sur le digital.

A.- P. : Vous avez abordé le sujet de la cybersécurité. Comment un moteur de recherche peut être une vigie de la cybersécurité ?

Y. S. : On n'entre pas sur les ateliers numériques par le prisme Google. Par exemple, sur le sujet “Comment créer son site Internet”, on va montrer tout ce qu'il existe sur Internet, et pas que les outils Google. Le but, c'est de montrer un spectre de tout ce qu'il existe. Pour la partie cybersécurité, c’est le même principe. On ne monte pas uniquement les recommandations faites par Google, mais, via notre partenariat avec cybermalveillance.gouv.fr, on va montrer tous les outils qu'il existe pour arriver à comprendre les différentes menaces et s’y préparer.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 février 2023

Journal du03 février 2023

Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?